Un Univers... Neuf Mondes... Quatre Âmes
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)

Aller en bas 
AuteurMessage
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 12 Mai - 19:08

Voilà le jeu auquel je joue : http://www.sg-univers.fr/
Gratuit et sous Java.

Basé sur l'univers de stargate, on développe son empire en partant d'une planète pour en arriver à une dizaine. Le développement passe par les bâtiment produisant des ressources, des militaires, des bâtiments spéciaux, les technologies, des appareils spéciaux, de la défense, d'une flotte de vaisseaux etc...

Pour ceux que ça intéresseraient, je joue sur l'Univers Orion (je suis 13ème sur 150000 joueurs).

Voici des Rp que j'ai écrit pour aller avec des chocs entre ma flotte et celle d'adversaire.

_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 12 Mai - 19:09

Séraphina vs Elfeden[ASA]
http://www.sgu-forum.com/index.php?showtopic=127832
(il faut être inscrit pour y avoir accès, mais on sait jamais ^^)

C’est plus pour faire un rp et souligner la sympathie et la gentillesse de Seraphina que je post ce choc (en plus c’est mon vrai premier Very Happy) qu’autre chose.
Seraphina et moi, par l’intermédiaire d’une connaissance commune, avons parlé sur msn pendant tout le temps que durait le trajet entre sa planète et la mienne. Un moment vraiment sympa pendant lequel je me suis demandé si je sortais ou pas ma flotte (j’ai eu raison de la laisser ^^). On ne s’est même pas menacé de kamikazage ni rien, juste une opposition de flotte dans la bonne humeur que peut offrir Stargate Univers.
J’ai du prendre des libertés par rapport à l’univers de Stargate et à certaine caractéristique du jeu mais bon c’était pour la bonne cause ! ^^
Je précise pour les habitués de la grammaire et de la syntaxe que l’utilisation des guillemets n’est pas fortuite ni due au hasard, tout comme l’est l’utilisation des temps ^^
Le rapport est inclus dans le texte. C’est assez long mais j’espère être lu jusqu’au bout ^^
Bonne lecture !


L’image est fixe. Elle ne montre rien. Juste du noir.
L’image s’élargit. Un point lumineux apparaît en bas à gauche. Puis un autre, de l’autre côté. Une étoile de plus s’illumine dans l’image. Plus l’image s’élargit, plus il y en apparaît. Elles sont des centaines maintenant qui brillent, telles des pierres sertissant l’obscurité éternelle du vide universel, des milliers qui forment une rivière de diamant et s’enroulent en une spirale scintillante, des milliards… des milliards… des milliards…
L’image s’arrête. La Cinquième Galaxie d’Orion apparaît. Majestueusement, elle tourne sur elle-même sans que rien ne puisse la perturber. Rien ?
Un flash sonore. L’image zoom, fendant le temps et l’espace, traversant le vide et entrant dans la Galaxie Cinq, jusqu’à une planète de forêt et d’océan. Elle les survole un court instant avant d’échoir face à une fenêtre d’un magnifique bâtiment. Brutale, elle s’y arrête. De l’autre côté de la vitre, un jeune homme regarde les grandes forêts de ce monde.


- Monsieur ?
Elfeden se retourna vers le lieutenant et, d’un hochement de tête, lui indiqua qu’il l’écoutait.
- Les vaisseaux reviennent de la planète de Séraphina. Ils ont rapporté moins que prévu.
- Cela suffira. Nous n’avons pas besoin de piller plus que nécessaire.
Le lieutenant acquiesça. Si lui non plus n’aimait pas cette façon faire, il était obligé d’admettre que pour s’agrandir et sauver leur peuple rapidement, leurs moyens étaient limités. Malheureusement, cela n’était pas l’avis de l’homme qui les menait et, à chaque fois, il devait être convaincu du bien fondé de ces raids.
- Lieutenant ?
Le militaire sursauta. Il était resté perdu dans ses pensées. Un bip sonore régulier attira son regard vers les capteurs interstellaires.
- Vous n’aurez pas à vous embêter à me convaincre, reprit-il, cette fois, je pense que Séraphina vient reprendre ce que nous lui avons prit.
Il lui montra les 4 827 points lumineux qui s’affichaient sur son écran de contrôle.
- Monsieur ? ! Que devons-nous faire ?
Elfeden s’assit à son bureau et, d’un passage de sa main sur le meuble, fit apparaître des écrans flottants dans les airs.
- Nous ne connaissons que le nombre et les tailles des vaisseaux… Soit nous restons… soit nous partons.
- Monsieur ! Je sais que c’est votre premier affrontement mais… nous ne pouvons laisser la planète ainsi ! Toutes les défenses seront balayées ! C’est une flotte de combat, venue pour détruire nos vaisseaux ! Que croyez-vous qu’il se passera s’ils ne les trouvent pas ? Que détruiront-ils ?
- Nous n’en savons rien, Lieutenant ! Tous les empires d’Orion ne sont pas pareils ! Séraphina ne fait peut-être que se défendre !
- Alors… défendons-nous, nous aussi… Monsieur… on ne peut pas prendre le risque… Monsieur ? Monsieur ! !

« Que dois-je faire ?
Pourquoi combattons-nous ?
Est-ce le seul moyen ?
Bien. Si cet univers est un univers de bataille et de guerre, alors nous nous fondrons en lui !

Que les Hilios décollent ! Qu’ils étendent leurs ailes dans l’univers et volent à l’encontre de nos adversaires ! Que les diviseurs robotisés nous suivent ! Armez tourelles et silos ! Qu’Orion nous regarde mourir ! Qu’Orion vive ! Qu’Orion flamboie ! Feu !

Je m’installe dans le cockpit et introduis mes mains dans la matrice de commande. De part et d’autre de mon appareil, les 13 autres Hilios filent vers les nuages, les traversent et jaillissent hors de la stratosphère. »
- On stationne en orbite. Prenez la position.
- Reçu Elfy. On te suit.
- Restez vigilant. On s’éloigne pas trop de la limite de défense. On a besoin du soutien des silos markVIII. Rien sur les capteurs à courte portée.
- Négatif. J’ai l’impression qu’ils mettent du temps à venir. Estimation de l’impact dans trois minutes maintenant.
- Reçu. N’oubliez pas les gars, on y va à l’aveugle : on ne connaît ni leur puissance de feu ni leur bouclier. On met toute la puissance dans les boucliers pour protéger au maximum les défenses. Ce sont les silos qui feront la différence !
- Elfy, ils sont là !

Rapport de bataille (Contre Seraphina)

La bataille opposait des forces du joueur Elfeden [Alliance Stellaire Astrienne]
au joueur Seraphina []
Sur la planète combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Vaisseau Lantien 5.002.500 4.642.440 673.200 8
Lanceur de Drones 20.700.000 2.224.302 900.000 1
Jumper Lantien 11.500 10.875 9.000 10
Destructeur Lantien 10.005.000 9.283.830 1.350.000 1
Pilleur Lantien 0 1.512.375 270.000 5
Diviseur Lantien 0 1.512 360 4.800
3.000 4.500 3.000 1
2.000 750 500 1
Total 70.845.000 63.581.127 10.807.100 4.827



« Je regarde avec inquiétude la flotte adverse sortir de l’hyperespace et se mettre en formation devant nous. Le gros de leur troupe, composé de huit Vaisseaux et d’un Destructeur Lantiens, s’aligne, encadrant le Lanceur de Drones, un gigantesque vaisseau à l’armement étrange. Je fronce les sourcils en reconnaissant l’armement ancien : pourvu que nos boucliers résistent…
A l’avant de leurs forces, leurs diviseurs viennent se placer, soutenus par divers bâtiments et cinq Pilleurs. »

- Allez les gars, on y croit ! On est pas resté pour rien ! En formation ! En avant !

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Hilios 1.800.000 3.402.000 900.000 14
Diviseur 0 0 360 100
Ralentisseur 10 0 0 360 1
Silos à Missiles MARK VIII 120.000 0 125.000 570
Tourelle Jaffa 240 0 250 1.250
Total 93.900.000 47.628.000 84.198.860 1.935



« Soudain, l’espace s’embrase. La flotte de Séraphina tire, son grand vaisseau lâche sa première vague de drones avant que tous ses bâtiments ne s’élance à l’encontre des miens.
Mon Hilios tremble, les instruments de bord grésillent et la coque grince sous le coup des canons adverses. »
- Tenez la formation ! Toute la puissance dans les boucliers ! ne tirez que pour abattre les drones qui viennent vers vous !
« Autour de nous, les tirs fusent, venant frapper les boucliers des Hilios qui résistent. »
- Ouvrez les hangars et envoyez les diviseurs !
« Ces derniers s’envolent vers la flotte de Séraphina, se dirigeant automatiquement vers les drones lancés et les tirs ennemis. La centaine de diviseur explosent entre les deux flottes provoquant un flash lumineux éblouissant. Je détourne le regarde un instant de trop : un drone s’élance vers mon Hilios ! Je n’ai qu’une seconde pour ajuster mon tir et fais feu. Le rayon passe juste à côté du drone qui n’est plus qu’à une centaine de mètres quand un second tir vient le frapper. »
- T’as eu chaud Elfy !
- Merci Léos !
- Nos tourelles au sol n’ont pas tenu le coup !
- Peu importe, on doit riposter ! Feu ! Feu !

Passe N°1
L'attaquant cause 72.960.000 points de dommages au défenseur (dont 2.115.000 Par les bombes)

14 Hilios subit 512.574 dommages (dont 512.574 absorbés par le bouclier)
100 Diviseur Détruit(s)
1 Ralentisseur 10 Détruit(s)

570 Silos à Missiles MARK VIII subit 21.531.460 dommages
1250 Tourelle Jaffa Détruit(s)


« De la planète jaillissent des milliers de points lumineux qui passent juste à côté de nous avant de s’élancer vers Séraphina et sa flotte. »
- Les silos ont tiré ! Dirigez la puissance des boucliers vers les canons ! Tirez !
« Nos missiles viennent frapper les 4800 diviseurs dans une explosion qui dépasse de loin la précédente. Un nombre incalculable de débris viennent frapper les boucliers des deux camps. »

Le défenseur cause 73.030.673 points de dommages à l'attaquant

8 Vaisseau Lantien subit 155.625 dommages (dont 155.625 absorbés par le bouclier)
1 Lanceur de Drones subit 19.453 dommages (dont 19.453 absorbés par le bouclier)
10 Jumper Lantien Détruit(s)
1 Destructeur Lantien subit 19.453 dommages (dont 19.453 absorbés par le bouclier)
5 Pilleur Lantien subit 97.265 dommages (dont 97.265 absorbés par le bouclier)
4800 Diviseur Lantien Détruit(s)
1 Détruit(s)
1 Détruit(s)


« Pendant un moment, je ne peux rien voir au-delà de l’explosion mais la déflagration s’atténue peu à peu révélant les vaisseaux intacts de Séraphina qui franchissent le champs de débris, lancés à l’assaut de notre flotte. Leurs canons s’illuminent et le Lanceur envoie sa seconde vague de drones. »
- On a pas le choix, on engage le combat ! Allez !
« D’un même mouvement les quatorze Hilios s’élance à l’encontre de nos adversaires. Je plonge mes mains profondément dans la matrice de contrôle et engage mon esprit aussi pleinement que je le puisse dans le vaisseau. Une centaine d’image s’ouvre alors à moi : des différents postes de tir, du contrôle du bouclier, des images précises des vaisseaux ennemis. Je ne fais plus qu’un avec l’Hilios. Je mets toute la puissance dans la défense et traverse l’écran de tir adverse dans un terrible grondement d’énergie avant de pointer mes canons vers les drones. En moins d’une seconde, les cibles acquises sont détruites d’un tir énergétique. J’exécute alors un roulis pour me désengager et crie : »
- Silos marck VIII, feu !

_________________
Au-delà des Destinés...


Dernière édition par Elfeden le Lun 12 Mai - 19:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 12 Mai - 19:10

Passe N°2

L'attaquant cause 37.030.000 points de dommages au défenseur (dont 1.665.000 Par les bombes)

14 Hilios subit 847.791 dommages (dont 847.791 absorbés par le bouclier)
570 Silos à Missiles MARK VIII subit 36.182.209 dommages


« A nouveau, des milliers de missiles fusent hors de la planète venant frapper de plein fouet cette fois-ci la flotte adverse. Je rétablis l’Hilios et d’un coup d’œil vérifie que tous les nôtres sont passés. Tous me suivent sans exception. Je ne peux m’empêcher alors de sourire et une joie guerrière m’envahit peu à peu. Et c’est en riant que les quatorze Hilios rencontrent la flotte de Séraphina. De toutes parts, les rayons viennent frapper mes boucliers tandis que nos tirs viennent se fracasser contre ceux de nos adversaires. »
- A quatorze contre quinze les gars ! On leur lâche rien !
« Les deux flottes se dépassent sans perte avant d’exécuter un demi-tour pour un second passage. Mais au moment où la flotte de Séraphina ouvre le feu, je donne l’ordre de rompre la formation et d’engager. »
- Chacun le sien !
« Je prends alors une inclinaison verticale, pousse les réacteurs à fond avant de me rétablir et de replonger vers la mêlé en un piqué. Cible acquise et f… Au moment, où je veux tirer le Lanceur de Séraphina envoie une nouvelle vague. Plusieurs drones s’élancent alors vers moi, m’obligeant à tirer sur eux. Le temps que je m’en occupe, un Vaisseau Lantien m’a prit en chasse. Je m’enfonce alors au cœur de la bataille, exécutant roulis sans pouvoir le lâcher. Je mets alors les réacteurs au maximum avant de brutalement les stopper, les inverser en faisant un looping rapide que j’arrête à moitié, accompagné d’un roulis pour repartir en sens inverse en mettant toute la gomme. Rien à faire, le pilote du Vaisseau Lantien, s’il n’arrive pas encore à m’acquérir, me suit dans toutes mes manœuvres. »
- Elfy, regarde ! Certains de leurs vaisseaux ont une perte énergétique en bouclier ! Les missiles ont fait du dégât !
« La remarque de Léos me pousse à vérifier les capteurs. Un scan rapide révèle que les Pilleurs Lantiens faiblissent rapidement. »
- Ok les gars, la moitié se concentre sur les pilleurs, les autres occupent les Vaisseaux et le Destructeur Lantien… sont trop gros pour l’instant de toute façon. On désengage !
« Un coup d’œil vers l’arrière pour voir si le Vaisseau lantien qui me colle au train est toujours là .»
- Léos, j’arrive pas à le lâcher…
- J’arrive !
« Je tourne mon esprit vers l’image de l’Hilios de Léos qui dans une manœuvre spectaculaire se débarrassent de son poursuivant et fonce vers notre trajectoire. »
- Je te l’amène pour contact dans dix secondes !
- Ok Elfy, je me le fais !
- Je désengage ! Maintenant !
« J’arrête d’un coup mes réacteurs principaux et d’une poussée latérale je me retrouve face à face avec mon poursuivant. Je mets alors toute la puissance dans les boucliers tandis que Léos, se ruant à une vitesse folle vers nous, en fait autant. En un instant, le Vaisseau de Séraphina se fait percuter par les deux Hilios. Les trois boucliers s’illuminent alors sous le choc, je sens ma coque craquer mais, plongeant mon esprit dans la matrice de contrôle, je ne trouve aucune anomalie : les boucliers ont tenu le choc, ceux de Léos aussi. Nous ouvrons alors le feu au même moment alors que les trois vaisseaux sont encore côte à cote. Le Vaisseau est repoussé violemment sans que ses boucliers ne faiblissent. »
- J’en profite !
« Léos et moi repartons rapidement, laissant le Vaisseau secoué. »
- On s’occupe des Pilleurs maintenant !
« Nous ajustons nos trajectoires vers ces derniers tandis que cinq Hilios viennent se placer à nos côtés en formation pendant que les sept autres continuent d’engager les Vaisseaux et le Destructeur Lantien. Nous filons à pleine vitesse vers les Pilleurs quand le Lanceur de drones qui semble avoir comprit notre manœuvre vient se positionner devant eux et ouvre une nouvelle fois ses tirs de drones sur nous. »
- Léos ! On ouvre la voie !
« J’enclenche le tir continue en espérant que mes canons tiennent le coup et vise les centaines de drones qui viennent à notre encontre. Nos deux Hilios frappent les drones les plus proches qui explosent alors sous le coup transformant l’espace en un champ d’explosion. Les Hilios traversent ce rideau de flamme indemnes, se mettent en formation et, d’un même mouvement, font feu. Sept traînées lumineuses apparaissent alors et filent vers les Pilleurs qui activent leurs boucliers. Nos tirs les franchissent dans une déflagration d’énergie et viennent se fracasser contre leur coque, la transperçant complètement avant de ressortir au-delà. Les cinq Pilleurs explosent les uns après les autres provoquant une onde de choc qui vient frapper le Lanceur de Drones. A ce moment, mes capteurs se mettent à clignoter en détectant la perte d’énergie de son bouclier. »
- Le Lanceur ! Hilios, feu sur lui ! Feu !
« Le Lanceur de Séraphina, dans une dernière tentative envoie ses derniers drones tandis que nos canons s’illuminent à nouveau et que les traînées, rayon lumineux de mort, traversent ses projectiles en les détruisant, dépassant son bouclier et frappant sa coque de plein fouet. Le gigantesque vaisseau, mortellement touché, commencent à fléchir quand les sept autres Hilios ouvrent le feu à leur tour, provoquant une explosion sans précédant dans la bataille. »

Le défenseur cause 50.639.182 points de dommages à l'attaquant

8 Vaisseau Lantien subit 31.165.751 dommages (dont 32.175.989 absorbés par le bouclier)
1 Lanceur de Drones Détruit(s)
1 Destructeur Lantien subit 3.120.000 dommages (dont 3.120.000 absorbés par le bouclier)
5 Pilleur Lantien Détruit(s)


« Pendant ce temps, une partie de la flotte de Séraphina ouvre le feu sur notre principal soutien : les silos. Avant que nous puissions réagir, une série d’explosion à la surface de la planète nous indique la destructions des marck VIII. Notre flotte se regroupe alors et vient se placer en position de défense entre notre planète et nos attaquants. Nous en profitons pour faire feu, espérant que leurs boucliers ne soient plus aussi puissants qu’avant mais les impacts énergétiques qui apparaissent autour d’eux sans les toucher finissent de ternir la joie de notre victoire sur le Lanceur. »
- Bordel… il va falloir tenir le coup maintenant !

Passe N°3
L'attaquant cause 17.666.667 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 399.783 dommages (dont 399.783 absorbés par le bouclier)
570 Silos à Missiles MARK VIII Détruit(s)

Le défenseur cause 30.573.975 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 27.737.612 dommages (dont 28.921.406 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 2.836.364 dommages (dont 2.836.364 absorbés par le bouclier)


« Pendant un long moment nos deux flottes restent immobiles, comme si nous nous épions l’un l’autre, attendant l’erreur qui nous permettrait de prendre l’avantage. »
- On reste sur la position… ils doivent hésiter. Ils ont perdu gros jusqu’à présent…
« Mais apparemment je me trompais… »

Passe N°4
L'attaquant cause 585.635 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 585.635 dommages (dont 585.635 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 5.400.000 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 4.800.000 dommages (dont 4.800.000 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 600.000 dommages (dont 600.000 absorbés par le bouclier)

Passe N°5
L'attaquant cause 578.860 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 578.860 dommages (dont 578.860 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 4.447.059 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 3.952.941 dommages (dont 3.952.941 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 494.118 dommages (dont 494.118 absorbés par le bouclier)

Passe N°6
L'attaquant cause 572.239 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 572.239 dommages (dont 572.239 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 3.780.000 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 3.360.000 dommages (dont 3.360.000 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 420.000 dommages (dont 420.000 absorbés par le bouclier)

Passe N°7
L'attaquant cause 565.767 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 565.767 dommages (dont 565.767 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 3.286.957 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 2.921.739 dommages (dont 2.921.739 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 365.217 dommages (dont 365.217 absorbés par le bouclier)

Passe N°8
L'attaquant cause 559.441 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 559.441 dommages (dont 559.441 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 2.907.692 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 2.584.615 dommages (dont 2.584.615 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 323.077 dommages (dont 323.077 absorbés par le bouclier)

Passe N°9
L'attaquant cause 553.254 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 553.254 dommages (dont 553.254 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 2.606.897 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 2.317.241 dommages (dont 2.317.241 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 289.655 dommages (dont 289.655 absorbés par le bouclier)

Passe N°10
L'attaquant cause 547.203 points de dommages au défenseur (dont 990.000 Par les bombes)
14 Hilios subit 547.203 dommages (dont 547.203 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 2.362.500 points de dommages à l'attaquant
8 Vaisseau Lantien subit 2.100.000 dommages (dont 2.100.000 absorbés par le bouclier)
1 Destructeur Lantien subit 262.500 dommages (dont 262.500 absorbés par le bouclier)


« Durant une dizaine de minute, les tirs fusent de toutes parts, rendant l’espace autour de nous aussi lumineux qu’un soleil. Mon bouclier est si lumineux que j’ai l’impression qu’il va céder à chaque impact et mon Hilios tremble sous les terribles coups de la flotte de Séraphina. Mais aucun rayon n’arrivent à percer les écrans protecteurs. Et puis, soudain, les tirs s’arrêtent. En un instant le silence revient donnant à ce moment une impression irréelle. »
- Qu’est-ce qui se passe à ton avis, Elfy ?
- J’en sais vraiment rien…
« Mon moniteur se met à clignoter et un écran de communication apparaît. Dessus, une femme que je reconnais comme étant... »
- Je vous salue, Elfeden. Je suis Séraphina.
« La soudaineté de cette discussion me perturbe encore un peu, tout comme les traits magnifiques de la dame qui se présente à moi. Il me faut un instant pour reprendre mes esprits. »
- Je suppose que vous désirez parler de ce qui vient de se passer…
- Evitons les évidences, bien entendu. Sachez avant tout que cette attaque n’est qu’une réponse aux raids que nos planètes viennent d’essuyer.
- Une attaque ? Nous pourrions parler de défaite, je pense. Vous avez perdu de nombreux vaisseaux…
- Et vous de nombreuses défenses, rétorqua-t-elle. Je pense qu’une égalité serait plus judicieuse.
- Est-ce une proposition ?
« Sur mon écran de contrôle, je peux voir son visage me sourire. »
- Il serait stupide de continuer à nous entre-tuer, n’est-ce pas ?
« A mon tour, je ne peux alors m’empêcher de sourire et de lui répondre : »
- Je croyais que nous devions éviter les évidences ? Bien entendu. Un accord est certainement envisageable…

La bataille s'est terminée en match nul

L'attaquant a perdu 4.818 unité(s).
Le défenseur a perdu 1.921 unité(s).


Archive Orion, secteur 5-AT-21 :
En orbite se trouvent : 44.228.126 unité(s) de fer, 18.353.868 unité(s) d'or et 5.159.644 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.

CDR recyclé à 80% par Elfeden, 20% par Séraphina.



- Et alors que s’est-il passé ?
- Séraphina et moi avons trouvé un arrangement. Ses planètes ont été retirées de nos registres de cibles adverses et un pacte a été instauré. Peu de temps après, au cours d’une délégation, nous nous sommes rencontrés. Nous avons pu parler et notre situation s’est encore arrangée. Nous nous sommes aperçu que nous avions beaucoup en commun et elle a finalement intégré l’Alliance Stellaire Astrienne. Depuis, nous avons plus d’une fois combattu côte à côte.
L’homme regarda son enfant comme il regardait les forêts de son monde, avec tendresse et protection. Le temps avait passé, mais cette histoire restait aussi forte. Il aimait la raconter comme une hyperbole prônant le respect réciproque, l’amitié et le courage. Il sortit sans bruit de la chambre où l’enfant dormait et se dirigea vers le balcon. La nuit étoilée recouvrait la voûte de son drap sombre. Machinalement, il leva les yeux vers les étoiles. Un long moment passa pendant lequel il les scruta attentivement :

L’image est fixe. Elle ne montre rien. Juste du noir.
L’image s’élargit. Un point lumineux apparaît en bas à gauche. Puis un autre, de l’autre côté. Une étoile de plus s’illumine dans l’image. Plus l’image s’élargit, plus il y en apparaît. Elles sont des centaines maintenant qui brillent, telles des pierres sertissant l’obscurité éternelle du vide universel, des milliers qui forment une rivière de diamant et s’enroulent en une spirale scintillante, des milliards… des milliards… des milliards…
L’image s’arrête. La Cinquième Galaxie d’Orion apparaît. Majestueusement, elle tourne sur elle-même sans que rien ne puisse la perturber. Rien ?


- Si. Peut-être des aventures comme celle-ci…



Respect, amitié, courage.

A mes camarades de jeu, adversaires ou alliés.
A mes compagnons de l’ASA.

Elfeden

_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 12 Mai - 19:12

Oli75017[LLEN] vs Elfeden[ASA]
http://www.sgu-forum.com/index.php?showtopic=130397

Allez, encore une fois, ce n’est pas un gros choc, mais c’est vraiment pour faire un rp (certain ici comprendront cette envie d’écrire, de lire et de faire lire).
Je souhaite une bonne reconstruction à Oli75017 d’autant plus qu’il venait de perdre sa flotte peu de temps avant, je crois. Il m’a également dit avoir eu un problème et n’a pu faire partir ses diviseurs. Bon courage à lui pour sa reconstruction. J’espère que tu n’abandonnes pas Orion.

*****


Cela faisait tellement longtemps que les flammes pleuvaient sur nous. Notre civilisation était détruite. Seuls nos bunkers nous permettaient encore de vivre… Vivre… ? Etait-ce vivre que de rester ainsi, recroqueviller, les mains sur nos têtes, attendant que le prochain tir viennent nous frapper ? Etait-ce vivre que de voir petit à petit nos bâtiments s’effondrer sur nos proches, sur nos amis, sur notre famille ?
Nous n’en pouvions plus ! Mon mari était mort dans les premiers jours de l’invasion, mon fils s’était engagé volontaire, de rage, et n’avait pas survécu… Ma fille - ma fille de quatre ans ! – était maintenant malade. Sa toux s’empirait chaque jour : elle avait de plus en plus de mal à respirer et du sang teinté les mouchoirs dans lesquels je l’aidais à tousser, serrant son petit corps contre le mien pour calmer ses spasmes.
Pourquoi ? Pourquoi les seigneurs d’Orion se faisaient-il ainsi la guerre ? Et pourquoi de cette manière ? N’étions-nous pas humains ? Ma fille devait-elle mourir ainsi ?
Ce matin-là, je m’aventurai hors du bunker pour trouver des médicaments. Notre stock s’épuisait et je ne pouvais supporter de voir le rationnement diminuer chaque jour l’état de santé de ma fille. Je savais que ce qui m’attendait dehors ne serait plus le monde tel que je l’avais laissé. Mon monde était ruine. Je papillonnai des yeux en sortant du couloir sombre et mis ma main pour me cacher de la luminosité. Pendant un moment, je ne pus rien voir et je baissai le regarde vers le sol. Je gravis un monticule de terre et forcis mes yeux à appréhender le monde. Le vent souffla dans ma robe et mes cheveux pendant de longues secondes, pendant de longues minutes. Le ciel était sombre, comme si lui aussi pleurait la mort de ma planète. La terre noircie par les tirs était creusée de cratère, ouvrant telles des cicatrices son ventre déjà décharné. Plus d’arbre, plus d’animaux, plus de montagne ni de rivière. Le monde était plat, et seules les hautes silhouettes de nos anciens gratte-ciel se découpaient encore sur l’horizon. Il en restait encore debout, mais trop dangereux et fébriles face à des tirs pour espérer que des survivants y vivent.
Je prit une grande inspiration et entamai ma marche vers l’ancienne ville quand soudain, au-dessus de moi, le ciel s’assombrit. Je levai alors la tête et retînt ma respiration.

La bataille opposait des forces du joueur Elfeden [Alliance Stellaire Astrienne]
au joueur oli75017 [La Legende des Elfes Noirs]
Sur la planète combattaient les forces suivantes :


Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Chacal Moyen2 9.375.000 2.173.725 3.456.000 1
Petit Loup 2 6.250.000 1.449.225 1.728.000 2
transport King 625.000 1.449.225 1.728.000 1
Petite Force 7.500.000 1.449.113 1.728.000 1
2.000 750 500 1
5.000 7.500 6.000 1
Total 30.007.000 7.978.763 10.374.500 7


La voûte était emplie des vaisseaux qui tourmentaient mon monde, mon peuple, ma fille et ma vie ! C’était eux ! Ils revenaient pour une fois de plus apporter le désespoir, la mort et la souffrance !
Le ciel s’illumina quand les canons vomirent leur énergie. De toutes parts, les traînées lumineuses vinrent frapper notre terre. Autour de moi, tout devint flamme et explosion. Je courus pour vainement me trouver un abri mais le silence me frappa. Je volai dans les airs et chuter vers le sol en silence, presque en douceur. Le tonnerre de la guerre s’était arrêté mais ses éclairs continuer à frapper. Je compris que je n’entendais plus rien. Allongée sur le dos, le sang qui coulait du sommet de mon crâne commença à s’étendre autour de moi, telle une auréole écarlate des saintes de jadis. Etait-je cela ? Une martyre ? Et ma fille, que serait-elle ?
Ma vue se brouilla de plus en plus mais un nouvel éclat dans le ciel me força à lutter pour regarder ce qu’il se passait. Nos agresseurs avaient arrêté de tirer pour se tourner vers une nouvelle flotte. Etait-ce moi qui perdait la tête où ces vaisseaux étaient-ils… ? Les Hilios ! Les faucons d’Elfeden ! Et la lumière ! Héméra !

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Hilios 1.875.000 3.543.750 900.000 17
Hemera 12.750.000 7.087.500 1.800.000 1
Diviseur 0 0 360 100
Ralentisseur 10 0 0 360 1
Mini Satellite à Ions 11.000 0 7.500 1
Lanceur de missiles MARK III 1.250 0 500 1
Rayon Tracteur 2.500 0 1.875 3
Grand Canon Laser 1.125 0 1.250 1
Tourelle Jaffa 250 0 250 2
Total 44.646.375 67.331.250 17.151.735 127



- Nous arrivons trop tard, Monsieur…
Elfeden s’approcha de la paroi du vaisseau et d’un geste de la main, elle devînt translucide, laissant apparaître la flotte adverse et la planète atrophiée.
- Quelle horreur… Comment peut-on faire cela ? C’est… RaaaaAAAAAAh !
Sa main trembla. Appuyé contre la paroi, Elfeden ne pouvait contenir sa colère. Il serra le poing et frappa de toutes ses forces contre le mur qui plia, entachant de sang ses phalanges.
- Monsieur ! je vous en prie, vous allez vous…
- Amiral ! Pas de négociation ! Détruisez-les et sans pitié ! Faites les disparaître de cet univers ! Hilios ! Ouvrez grand vos ailes !
Il se précipita vers le poste de commande, poussant brutalement le pilote hors de son siège.
- Monsieur ! La vengeance n’est pas…
- Vos gueules !
- Si l’ASA apprend que vous…
- VOS GUEULES ! Que les Hilios suivent Héméra ! Et qu’ils meurent ! QU’ILS MEURENT !

Nombre de passes : 1

Passe N°1
L'attaquant cause 30.007.000 points de dommages au défenseur
17 Hilios subit 4.016.685 dommages (dont 4.016.685 absorbés par le bouclier)
1 Hemera subit 236.276 dommages (dont 236.276 absorbés par le bouclier)
100 Diviseur Détruit(s)
1 Ralentisseur 10 Détruit(s)
1 Mini Satellite à Ions Détruit(s)
1 Lanceur de missiles MARK III Détruit(s)
3 Rayon Tracteur Détruit(s)
1 Grand Canon Laser Détruit(s)
2 Tourelle Jaffa Détruit(s)


Le défenseur cause 39.355.985 points de dommages à l'attaquant
1 Chacal Moyen 2 Détruit(s)
2 Petit Loup 2 Détruit(s)
1 transport King Détruit(s)
1 Petite Force Détruit(s)
1 Détruit(s)
1 Détruit(s)


L'attaquant a perdu 7 unité(s).
Le défenseur a perdu 109 unité(s).


La bataille a été gagnée

Rapport du scan des débris :
Scanning d'éléments :
En orbite se trouvent : 47.733.313 unité(s) de fer, 14.679.875 unité(s) d'or et 4.092.730 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.


Quelle était cette lumière blanche ? Les vaisseaux d’Elfeden avaient soudainement ouvert leurs ailes et avaient disparu sous mes yeux pour devenir lueurs, de véritables étoiles filantes qui étaient venues percuter dans une explosion gigantesque nos agresseurs et finalement réapparaître plus loin, indemnes…
Etions-nous sauvés ? Je ne pouvais l’être… déjà, je sentais mes forces s’envolaient au fur et à mesure que ma vue se brouillait. Je ne pouvais plus… Le noir.


- Mamaaaaan ! Maman, non ! Non !
Au fond de moi, je sentis une dernière lumière s’allumer, faiblissante, comme une lanterne assez faible que l’on utilise pour dire « bonne nuit » à l’enfant que l’on borde. Pour lui dire « au revoir »… Je papillonai des yeux, luttant pour pouvoir apercevoir ne serait-ce qu’un instant le visage de ma fille dans la luminosité du jour déclinant.
- Ma chérie… tu es vivante… Je suis si…
Le monde tourbillonna et de la lumière aveuglante du monde de ma fille, je plongeai dans le noir étranglant d’un monde d’aveugle et de silence. La flamme de la lanterne vacilla mais ne s’éteignit pas.
- Je suis si heureuse… que tu sois… toujours en vie…
- Maman ! Reste en vie ! Je t’en supplie ! Mamaaaaan !
Le visage de ma fille en larme m’apparut un instant. Derrière elle, un homme se tenait dans l’alignement du soleil couchant. Je ne pouvais voir son visage en entier. Seuls ses yeux se détachèrent dans la lumière. De beaux yeux. Ils pleuraient. Nos regards se croisèrent et je crus entendre sa voix, lointaine.
- Ta fille sera sauve et à jamais protégée. Elle ne connaîtra plus la guerre, je te le promets.
L’homme s’approcha tandis que mes yeux se fermaient. Je sentis qu’il plaçait dans ma main celle de ma fille.
- Tu devrais dire adieu à ta mère, petite… Dis lui ce que tu ressens pour elle… dis lui ce que tu veux lui dire, tout, pour ne pas regretter cet instant.
- Ma chérie… je t’aime.
- Moi aussi, maman. Beaucoup… Je veux pas que tu meures…
- Et je veux que tu vives… Tu me le promets ? Que tu vives et deviennes heureuse.
- D’accord maman… je t’oublierai pas…
- Adieu, mon cœur…
Son dernier mot s’éternisa dans un soupir. La petite fille s’effondra, en pleurs, sur le corps de sa mère.
- Viens, ne reste pas là.
Elfeden s’approcha d’elle et la souleva doucement pour la prendre dans ses bras. L’enfant se blotti contre lui, enfouissant son visage dans le creux de son cou.
- On va prendre soin de toi… Il ne t’arrivera plus rien. A partir de maintenant, tout ira bien…


Assis dans un coin de mur, Léos passa une main dans ses mèches blondes et alluma une cigarette. Il tira longuement dessus avant d’en souffler la fumée.
- Quoi ? fit-il en direction de Bialat, un jeune officier, qui le regardait.
- On n’aurait pas dû faire ça… On ne leur a même pas laissé une chance.
- C’était les ordres.
Léos tira à nouveau et relâcha un nuage de fumée avant de scruter Bialat qui reprit :
- Comment tu peux être aussi nonchalant ! Tu es parfois si… si…
- Ouais…
Un silence pesant s’installa. Bialat se laissa glisser contre le mur et s’y accroupit. La cigarette de Léos diminua petit à petit. Il attrapa un cendrier, fuma une dernière fois et l’écrasa dedans avant de se lever.
- C’était son monde natal…
Bialat leva les yeux vers lui, puis vers la main tendue pour l’aider à se relever.
- Ne crains rien, il se calmera, dit Léos en levant Bialat. La colère, la vengeance… Tout le monde a ses démons, ses côtés sombres. La valeur d’un homme tient justement dans sa capacité à les combattre. Et c’est un combat dans lequel jamais – jamais ! – on ne doit perdre espoir. Devenons des hommes de bien et montrons ce que nous avons de meilleur en nous. C’est ainsi qu’Orion changera.

*****



Je souhaite à nouveau une sincère bonne reconstruction à Oli75017.
Bon jeu à tous et merci de m’avoir lu.

Elfeden

_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 12 Mai - 19:14

-PtaH- [Infinity] vs Elfeden [ASA]
http://www.sgu-forum.com/index.php?showtopic=133083

L’homme se colle contre le mur, se fondant dans l’obscurité. Il serre contre lui le disque transparent pour lequel il joue en ce moment sa vie. C’est dangereux, difficile mais s’il peut ramener ces informations, son supérieur pourra mener à bien son attaque. Lentement, il se rapproche de l’angle du mur et se penche pour tenter de voir au-delà. La porte des étoiles d’Elfeden n’est pas gardée. L’espion prend alors une grande inspiration et se lance dans une course effrénée jusqu’au DHD, dérape à moitié en s’y arrêtant, et compose frénétiquement la combinaison de Loveress. La porte s’ouvre alors, faisant jaillir la vague miroitante du vortex et l’homme s’élance de l’autre côté.

- Vous serez la fierté des Infinity ! Détruire la tour de contrôle immobilisera ses vaisseaux ! Vous donnerez votre vie pour notre cause !
Est-ce Nilek qui motive ainsi ses hommes devant sa porte des étoiles ? Les kamikazes semblent soudain illuminés et c’est en criant « gloire aux infinity » qu’ils traversent la porte. Leur chef attrape alors une petite boule qui s’avère être un transmetteur Goa’uld.
- PtaH ? Tout se déroule comme prévu…

Deneb se baisse et le poing du kamikaze vient frapper le mur. Rapide, il se saisit de son bras et pousse son agresseur contre la paroi avant de lui fracasser le crâne d’un coup de talon. L’infinity s’écroule, inconscient tandis que de l’autre côté du couloir, plusieurs autres ont forcé le passage. Deneb s’élance à leur rencontre et crie vers les soldats de la salle de contrôle :
- Fermez les portes blindées ! Ils ne doivent pas faire exploser la tour !
Puis, se tournant vers la dizaine d’homme au visage marqué par la haine et une volonté terrible qui les mène à la mort :
- Vous aussi vous mourrez…
L’un des kamikazes s’avance alors et entrouvre son gilet noir encombré de fil et de détonateur afin de montrer la bombe au naquadah sur son torse.
- La porte ne nous arrêtera pas. On n’arrête pas les Infinity ! Nous sommes les raideurs de l’ombre de Nilek !
Deneb ne peut que secouer la tête… A ce moment, il sait que sa vie va s’arrêter là. Lentement, il voit les kamikazes porter leurs mains aux détonateurs et soudain, tout devient blanc…

- PtaH ? Nilek a réussi.
- Alors décollons.


La bataille opposait des forces du joueur Elfeden [Alliance Stellaire Astrienne]
au joueur -PtaH- [Eight Forever] Sur la planète combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Golnak Pteh 86.250.000 30.601.125 46.750.000 1
Planeur de la mort 0 0 360 800
Planeur modif 0 0 180.000 25
Total 86.250.000 30.601.125 51.538.000 826

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Hemera 75.000.000 48.875.000 26.520.000 1
Hilios 11.250.000 12.600.000 3.744.000 4
Transport amiral IV 15.000 3.150 3.744 13
Total 120.195.000 99.315.950 41.544.672 18



Je me nomme Elfeden et je vais peut-être mourir.
Notre tour de contrôle vient d’exploser. Nous sommes coincés sur cette planète alors que nous escortions nos transports et l’adversaire qui vient vers nous a la ferme intention de nous détruire. Ce n’est pas mon premier combat mais pourtant, aujourd’hui, j’ai l’impression que ce ne sera pas aussi facile. Assis au poste de pilotage d’Héméra, les mains profondément ancrées dans la matrice de contrôle, je regarde le Golnak Pteh et ses planeurs venir vers nous. Sur un écran de contrôle, Léos me presse de partir dès que possible, de ne pas tenter ce combat, de s’enfuir par la porte.
- On a pas le choix ! Tu veux qu’on abandonne nos vaisseaux ? Qu’on abandonne nos transports ? Non ! Il ne nous reste plus qu’à combattre !
- Elfy ! Ils sont organisés cette fois ! Cela fait plusieurs heures qu’on joue au chat et à la souris ! Cette fois-ci on a perdu ! Il faut que tu… Bordel ! Il attaque !
- On est pas prêt ! Les transports !
Le Golnak Pteh fait feu et une terrible décharge d’énergie vient nous frapper.

Passe N°1
L'attaquant cause 82.513.483 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 4.791.667 dommages (dont 4.791.667 absorbés par le bouclier)
4 Hilios subit 19.166.667 dommages (dont 19.166.667 absorbés par le bouclier)
13 Transport amiral IV Détruit(s)


Héméra tremble sous les tirs ennemis sans que son bouclier ne lâchent. Un coup d’œil vers mes nouveaux Hilios m’apprend qu’eux aussi ont survécut mais un terrible cri retentit dans mes oreilles. Le cri de quatre millions de personne qui périssent dans l’explosion et les flammes de leurs vaisseaux. Il est terrible et je ne peux m’empêcher de lancer un scan de la surface de ma planète à la recherche de survivant. Mais seul un grésillement me répond.
- Elfy ! Reste concentré ! On doit répliquer !
Le visage de Léos sur l’écran est terriblement triste. Au-delà de la perte de nos compagnons, j’ai l’impression qu’il guette la moindre de mes réactions. Il a raison… Je sens que quelque chose ne va pas… Est-ce la terreur qui m’étreint ? Est-ce la peur de mourir ? Mourir comme tous ces gens dont j’avais la responsabilité ! C’est ma faute ? Ma faute ? Ma faute !
- Elfeden, reprends-toi ! Les planeurs arrivent ! Feu !

Le défenseur cause 120.195.000 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 145.515 dommages (dont 145.515 absorbés par le bouclier)
800 Planeur de la mort Détruit(s)
25 Planeur modif subit 3.637.863 dommages (dont 0 absorbés par le bouclier)


Une demi seconde m’est nécessaire pour revenir à la réalité. Au fond de moi, je sens monter une colère issue d’une tristesse insondable. Le malaise qui m’angoisse depuis le début se transforme en une haine que je n’arrive plus à contrôler. Des larmes jaillissent malgré moi et la rage m’envahit. D’un coup, je pousse mes réacteurs à fond et Héméra s’illumine entièrement, jaillissant vers la flotte adverse telle une comète.
- Elfeden !
Le cri de Léos ne peut me retenir et les Hilios s’élancent à ma suite. Nos tirs viennent se fracasser contre les centaines de planeurs qui viennent à notre encontre dans une déflagration gigantesque. Nous traversons en un instant le rideau de feu sans dégât alors que le Golnak Pteh crache à nouveau ses terribles coups…

Passe N°2
L'attaquant cause 35.480.747 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 8.625.000 dommages (dont 8.625.000 absorbés par le bouclier)
4 Hilios subit 26.855.747 dommages (dont 25.611.333 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 60.000.000 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 2.307.692 dommages (dont 2.307.692 absorbés par le bouclier)
25 Planeur modif Détruit(s)


…Sans que rien ne puisse nous arrêter ! Nos boucliers se chargent au maximum et nous venons frapper de plein fouet les seconds planeurs de PtaH qui explosent sous l’impact. Je plonge mon esprit dans la matrice de contrôle et en un instant acquiers les derniers planeurs. Héméra ouvre alors ses ailes et une centaine de missiles s’en échappent. Je détourne mon attention, certain qu’ils atteignent leurs cibles, pour me tourner vers le Golnak Pteh.


Passe N°3
L'attaquant cause 28.750.000 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 5.750.000 dommages (dont 5.750.000 absorbés par le bouclier)
4 Hilios subit 23.000.000 dommages (dont 23.000.000 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 34.877.316 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 34.877.316 dommages (dont 11.540.646 absorbés par le bouclier)


Passe N°4
L'attaquant cause 21.562.500 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 4.312.500 dommages (dont 4.312.500 absorbés par le bouclier)
4 Hilios subit 17.250.000 dommages (dont 17.250.000 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 15.262.581 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 15.262.581 dommages (dont 12.455.454 absorbés par le bouclier)


Pendant plusieurs longues minutes, l’espace devient enfer. Un échange incessant d’énergie illumine le vide interstellaire. Mon bouclier tient toujours mais le scan m’indique que ceux des Hilios faiblissent.
Que faire ? Je m’interpose alors avec Héméra et crie :
- Désengagez, Hilios !
Je cible à nouveau le Golnak Pteh et tire pour couvrir les Hilios mais il esquive et prend en chasse un de mes vaisseaux. J’exécute alors un roulis et me rétablis pour aller à sa poursuite quand une explosion attire mon attention : le vaisseau de PtaH vient d’abattre un des Hilios et se dirige vers les autres.
- Non ! Bordel… Léos, Telenn, Sivat, on se met en formation ! Je passe devant ! Il ne faut pas qu’il vous touche !
Je n’ai pas le temps de rejoindre les Hilios que deux tirs d’une précision mortelle viennent frapper les vaisseaux de mes officiers. Et un troisième traverse l’espace…
Sur mon écran de contrôle apparaît Léos, le regard triste. Ce même regard qu’il avait lorsque, plus jeune, il me faisait des confidences sur son enfance, sur la dureté de son ancienne planète sous le joug d’un certain… comment déjà ? Léos… toujours là pour me soutenir… toujours…
Le temps que dure notre regard échangé me paraît interminable et il est pourtant si court ! Il veut ouvrir la bouche pour dire quelque chose quand…

Passe N°5
L'attaquant cause 17.250.000 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 3.450.000 dommages (dont 3.450.000 absorbés par le bouclier)
4 Hilios Détruit(s)

Le défenseur cause 15.950.114 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 15.950.114 dommages (dont 14.747.257 absorbés par le bouclier)


- Léos !
Le tir du Golnak Pteh déchire les boucliers de Léos et transperce sa coque. L’écran se coupe et devient noir.



Je… pourquoi étais-je sûr de ce qui allait se passer ? Ce malaise… cette peur… cette tristesse… Je suis mort. Je suis mort tellement j’ai mal ! Je préfère mourir que connaître cette douleur ! Ma poitrine se soulève, se contracte au rythme de mes sanglots, mon cœur saigne et je ne peux l’arrêter. Léos ! Léos perdu !

Passe N°6
L'attaquant cause 14.375.000 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 14.375.000 dommages (dont 14.375.000 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 12.500.000 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 12.500.000 dommages (dont 12.500.000 absorbés par le bouclier)


Comment cela a-t-il pu arriver ? Pourquoi est-ce arriver !
Non… c’est un rêve et je vais me réveiller ! Tout cela n’a pas pu se produire… Léos est toujours avec moi. On pourra recommencer à rire ensemble, comme avant. Il est comme un frère pour moi… il ne peut pas partir…

Passe N°7
L'attaquant cause 12.321.429 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 12.321.429 dommages (dont 12.321.429 absorbés par le bouclier)

Le défenseur cause 10.714.286 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 10.714.286 dommages (dont 10.714.286 absorbés par le bouclier)


Je…
Douleur… tristesse… mort… souffrance… violence…peine…

Passe N°8
L'attaquant cause 10.781.250 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 10.781.250 dommages

Le défenseur cause 9.375.000 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 9.375.000 dommages (dont 0 absorbés par le bouclier)


Peine… tristesse… douleur… souffrance… violence… mort… Mort !
Orion n’est que mort ! Orion n’est que destruction ! Orion est vengeance et pouvoir ! Vengeance et puissance !
Mon corps se tend, mon esprit se fond dans le vaisseau et ne fais qu’un avec Héméra. Je cible le Golnak Pteh, le scan, vois qui n’a plus de bouclier et met toute la puissance dans les réacteurs. L’accélération est si puissante que je me sens partir en arrière. Je me retiens aux commandes et intensifie la connexion avec la matrice pour que la précision soit parfaite.
Nos deux vaisseaux s’élancent l’un contre l’autre et nous ouvrons le feu en même temps. Chaque tir est contré par un autre alors que nous nous approchons de plus en plus, lancés à pleine vitesse. Feu ! Feu ! Encore ! et toujours aucun tir mortel ! Impossible, il est plus précis, ca ne marche pas… Il n’y a qu’une seule solution !
Nous allons nous rencontrer si nous ne décrochons pas et c’est ce que je veux ! Je tire tout autour de lui pour qu’il ne puisse dévier, et me prend toutes ses décharges d’énergie dans mon bouclier qui résiste puis bascule au dernier moment l’énergie dans l’écran de protection. Impact ! J’active alors l’hypernavigation pendant un centième de seconde pour traverser entièrement son vaisseau et réapparaître au niveau de ses réacteurs. Le bouclier reprend alors toute l’énergie quand nous réapparaissons, repoussant violemment toutes choses autour de lui, détruisant tout l’arrière du Golnak Pteh, privé d’écran de protection. La réaction en chaîne est immédiate et une série d’explosion retentit au cœur du vaisseau qui, dans une dernière déflagration, éclate litteralement.

Passe N°9
L'attaquant cause 9.583.333 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 9.583.333 dommages

Le défenseur cause 8.333.333 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh Détruit(s)


L'attaquant a perdu 826 unité(s).
Le défenseur a perdu 17 unité(s).


La Bataille a été gagnée.

En orbite se trouvent : 149.087.475 unité(s) de fer, 81.688.350 unité(s) d'or et 38.416.019 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.


Recyclé à 97%


Il m’est arrivé d’entendre parler du paradis…
C’est un endroit merveilleux semble-t-il. Aujourd’hui, j’espère que ses portes étaient ouvertes pour tous ceux qui nous ont quitté.
Longtemps j’ai gardé foi en un univers meilleur… Plus le temps passe, plus je perds espoir. Un monde meilleur ne passe pas par des millions de morts… Il passe par la sauvegarde de chacun. On ne purifie pas mais on tue. On ne sublime pas au nom d’une idée, c’est un massacre.
Chaque combat apporte ses tristesses et ses désillusions.
Aujourd’hui encore, j’ai vaincu en défendant mes terres… mais ne suis-je pas moi aussi perdant ?

Héméra est posée sur la colline derrière moi. Sa coque est bien plus endommagée que je ne le pensais. Sous sa carlingue, j’ai aligné les morts : ma dernière manœuvre a demandé trop d’énergie et les générateurs n’ont pas tenu le coup. Plusieurs incendies se sont déclarés et seul un atterrissage en catastrophe a pu sauver le vaisseau. Mais il était trop tard pour tous les techniciens…
Sacrifice… erreur… Perte… douleur…

Epuisé, je suis allongé sur le sol sans trouver la force d’oublier pour dormir. Au loin, j’entends le bruit d’une porte des étoiles qui s’ouvre et qui se ferme : on vient me chercher. Au-dessus, mes recycleurs sont à la recherche des éléments que nous pourrons récupérer. C’est l’avantage du métal, il n’est jamais perdu.
Et l’homme ?




Bonjour,

Encore un choc en tant que défenseur (je vais en faire une marque de fabrique je sens ^^)
Je souhaite une réelle bonne reconstruction à PtaH qui le mérite. Il a parlé d’une erreur dans un choc précédent. Je pense qu’il expliquera ce dont il parlait. A nouveau BR à lui et à moi car j’ai pas mal perdu quand même.
J’espère que le RP plaira. Un autre est en préparation.

Bon jeu à PtaH et à tous.


Elfeden.

_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 12 Mai - 19:15

Guillermau [ASAw] vs ArmGunar [LLEN]
http://www.sgu-forum.com/index.php?showtopic=133574

« Qu’est-ce que la véritable puissance ? »
Voilà la question que se posait le jeune Lieutenant de l’Alliance Stellaire Astrienne Guillermau.
« Où pourrais-je la trouver ? Et comment l’utiliser ? »

Plusieurs jours avaient passé depuis sa défaite contre ArmGunar des LLEN et il nourrissait depuis un sentiment si proche de la vengeance que ses compagnons astriens avaient dû, à plusieurs reprises, le retenir de partir à la bataille sans s’y être bien préparé. Car si le lieutenant Guillermau ne manquait pas de talent ni de courage, il restait depuis sa défaite contre Armgunar sans vaisseaux et donc sans puissance.

« Qu’est-ce que la véritable puissance ? » était donc la question qui lui venaient à l’esprit le plus souvent. En attendant de trouver une réponse à cette énigme philosophique autant que matérielle, Guillermau s’était constamment renseigné sur ArmGunar. Les rapports avaient succédés les uns aux autres et tous sans exception montrer une chose : la flotte restait à quai, sûre d’elle et des défenses qui l’entouraient. Pour ArmGunar, la réponse devait sûrement être : « La véritable puissance c’est de ne pas avoir peur et d’avoir de la chance ».

Les jours passèrent mais l’obstination de Guillermau à détruire la flotte de son némésis ne le quittait pas. Et pourtant, un soir, alors qu’il discutait avec Vandal, Amiral de l’Alliance et Elfeden, dans sa demeure, il trouva une réponse. Ses deux compagnons devaient rester encore pour un moment ses hôtes et ils purent voir avec quelle conviction il se lança dans son plan.
Le lendemain, sûr de la victoire, il lança de grands chantiers sur sa planète la plus proche de sa cible. Rapidement, l’édifice qui lui donnerait puissance et conquête fut prêt et un jour ensoleillé en vit son aboutissement. Guillermau envoya alors chercher ses deux amis qui profitaient de leur séjour. Ils le rejoignirent au sommet d’une colline verdoyante, sous un dais qui protéger du soleil une table ou une collation était servie. Les trois astriens prirent place et regardèrent vers la vallée qui s’offraient à eux. La grande plate-forme spatiale de Guillermau était fin prête à accueillir une flotte.
L’Amiral Vandal posa la fourchette qu’il comptait porter à sa bouche, délaissant le succulent melon pour regarder tour à tour le Lieutenant et son édifice.
- Si nous avons bien saisi, avança Elfeden, tu souhaites utiliser nos flottes respectives.
Le hochement de tête de Guillermau confirma l’hypothèse.
- Es-tu sûr de vaincre ?
La question de Vandal ne demandait pas une réponse, elle demandait une affirmation.
- ArmGunar ne bouge pas sa flotte depuis plusieurs jours. Nous sommes suffisamment renseignés. Wesh, que vous connaissez…
- Bien entendu.
- … se tient également au courant de la situation. S’il y a le moindre problème, il nous le fera savoir.
D’un même mouvement, Vandal et Elfeden se regardèrent. Le risque était gros pour leurs bâtiments et leurs hommes, une erreur du jeune Lieutenant et s’en était fini. Elfeden ne pouvait pas oublier sa dernière bataille contre PtaH et la douleur de la perte d’êtres chers à son cœur.
- Qu’est ce que la véritable puissance ? fit Guillermau.
Etonnés de cette question subite, un moment de silence passa.
- Elle provient de l’union !


- Diviseurs et jumper en position ! Vandal ? Elfeden ? Etes-vous prêts ?
- Ici l’Amiral Vandal de l’Apollo, les BSC-304 et les Celestia peuvent décoller !
- Mes Hilios sont prêts. Héméra également.
- Alors, en avant !

Les réacteurs s’illuminèrent et flamboyèrent. Plus de mille vaisseaux décollèrent en même temps, des diviseurs aux gigantesques Apollo et Héméra, la flotte Astrienne se déployait dans un spectacle grandiose. Sur la planète, des hourras explosèrent quand elle se mit en formation. Jamais encore on n’avait vu ici autant de puissance et le jeune Lieutenant de l’ASA était heureux. Plus qu’une revanche, il allait apporter une vision à ArmGunar, la sienne, celle d’une union autour d’un intérêt commun, celle de la Fraternité !
- Pour la Fraternité !
- Pour la Fraternité ! répondirent en chœur Vandal, Elfeden et les millions d’hommes qui étaient avec eux !
Des chants s’élevèrent alors dans les vaisseaux. Des chants que les hommes n’avaient pû qu’oublier en ces temps où ce qui comptait était le seul intérêt personnel. Des chants d’amitié, de courage et de force !
Chantez Astriens ! Chantez ! Que votre voix terrifie l’ennemi ! Chantez de toute votre âme !
Peu importe le nombre de défense qui s’élevaient maintenant devant eux, ils savaient qu’ils vaincraient.
D’un même cri, les vaisseaux s’élancèrent dans le tourbillon de la guerre :
- A LA VICTOIRE ! ! !


La bataille opposait des forces du joueur ArmGunar [La Legende des Elfes Noirs]
au joueur guillermau [Aile Stellaire Astrienne] Sur la planète combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Apollo 69.000.000 50.491.125 7.820.000 1
BSC-304 4.485.000 3.882.713 1.159.200 17
Celestia 4.025.000 3.881.700 1.159.200 8
Hemera 69.000.000 43.011.125 23.460.000 1
Hilios 24.150.000 22.444.500 7.820.000 4
Boum 0 0 331 1.000
3.000 4.500 3.000 2
5.000 7.500 6.000 2
2.000 750 500 4
Total 343.069.000 280.366.971 91.891.000 1.039

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Aurore 73.590.000 55.080.000 7.820.000 1
F-302 0 0 331 1.245
Satellite Lantien 288.000 0 184.000 340
Silos à Missiles MARK VIII 120.000 0 115.000 401
Canon à Plasma 22.800 0 14.950 3
Total 219.698.400 55.080.000 116.951.945 1.990


Nombre de passes : 2



Passe N°1
L'attaquant cause 343.069.000 points de dommages au défenseur
1 Aurore subit 172.396 dommages (dont 172.396 absorbés par le bouclier)
1245 F-302 Détruit(s)
340 Satellite Lantien Détruit(s)
401 Silos à Missiles MARK VIII Détruit(s)
3 Canon à Plasma Détruit(s)


Le défenseur cause 219.500.624 points de dommages à l'attaquant
1 Apollo subit 211.452 dommages (dont 211.452 absorbés par le bouclier)
17 BSC-304 subit 3.594.680 dommages (dont 3.594.680 absorbés par le bouclier)
8 Celestia subit 1.691.614 dommages (dont 1.691.614 absorbés par le bouclier)
1 Hemera subit 211.452 dommages (dont 211.452 absorbés par le bouclier)
4 Hilios subit 845.807 dommages (dont 845.807 absorbés par le bouclier)
1000 Boum Détruit(s)
2 Détruit(s)
2 Détruit(s)
4 Détruit(s)



Le rideau de flamme issu des explosions des milliers de diviseurs fut traversé en un instant, dévoilant la défense d’ArmGunar. D’un même mouvement les pilotes astriens visèrent les silos et les satellites lantiens et firent feu. Les décharges d’énergies filèrent à une vitesse impressionnante, frappant tout sur leur passage, apportant destruction dans des déflagrations gigantesques. Seul l’imposant Aurore s’éleva à l’encontre des Astriens, protégé par les milliers de F-302.
- On rompt la formation et on l’engage !
Les vaisseaux de l’Amiral et d’Elfeden quittèrent leur position et s’élancèrent vers l’Aurore et ses F-302, s’enfonçant profondément dans leurs rangs. Les BSC et les Celestia ouvrirent le feu avec une précision terrifiante tandis que les Hilios ouvraient leurs ailes et lançaient une centaine de missile qui acquirent leur cible et la pourchassèrent dans le champ de bataille avant de l’abattre. L’Apollo, avec à son bord Vandal et Guillermau, se dirigea vers l’Aurore tandis qu’Héméra arrivait par le flanc. Sur leur route apparut un véritable chemin de destruction pour tous les F-302 qui tentèrent de les arrêter. En quelques secondes, les deux vaisseaux furent sur lui et l’espace s’illumina lorsque l’Apollo fit feu et qu’Héméra utilisait ses boucliers offensifs contre l’Aurore.

Passe N°2
L'attaquant cause 157.529.483 points de dommages au défenseur
1 Aurore Détruit(s)

Le défenseur cause 36.795.000 points de dommages à l'attaquant
1 Apollo subit 1.186.935 dommages (dont 1.186.935 absorbés par le bouclier)
17 BSC-304 subit 20.177.903 dommages (dont 20.177.903 absorbés par le bouclier)
8 Celestia subit 9.495.484 dommages (dont 9.495.484 absorbés par le bouclier)
1 Hemera subit 1.186.935 dommages (dont 1.186.935 absorbés par le bouclier)
4 Hilios subit 4.747.742 dommages (dont 4.747.742 absorbés par le bouclier)


L'attaquant a perdu 1.008 unité(s).
Le défenseur a perdu 1.990 unité(s).


En orbite se trouvent : 26.811.185 unité(s) de fer, 37.551.185 unité(s) d'or et 27.082.123 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.



Les Astriens se rejoignirent sur la colline ou le dais était toujours étendu au-dessus d’une table. Le même melon était servi accompagné de bien d’autre mets. Assis ensembles, tous les compagnons qui avaient participé à cette victoire buvaient, mangeaient et riaient ensemble. Seul un d’entre eux regarder vers la vallée.
Le jeune Lieutenant avait apprit qu’ArmGunar n’était pas bien portant le jour de la bataille. Il n’avait pu réagir à l’attaque. Une victoire lésée, voilà ce que c’était… elle n’était pas totale…
Son vaisseau, Terreur Rouge était enfin prêt. Un jour peut-être, il le combattrait à nouveau avec sa propre flotte, sa propre puissance. En attendant, grâce aux siens, il avait montrer que la Fraternité était toujours là.

- Elle provient de l’union !



Bonjour,

Tout d’abord, nous regrettons sincèrement qu’ArmGunar soit en push lors de notre attaque. Nous n’en avions pas connaissance et ne l’avons su qu’aujourd’hui, après l’attaque et le pillage de ses ressources. Nous lui souhaitons d’autant plus une sincère et BR.
Je ne doute pas que Guillermau t’offrira une revanche.
Encore une fois, nos excuses.
Le recyclage a été en grande partie fait par quelqu’un d’autre, j’espère pour toi que c’est un LLEN.

Bon jeu à tous,

Guillermau, Vandal et Elfeden.

_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Methedel
Dernière Etoile
avatar

Nombre de messages : 154
Race : Haut-elfe
Monde : Zewaary
Travail : Professeur à l'Académie d'Osthedel
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Sam 4 Oct - 11:36

Bon alors pour tous ceux qui ne se seraient pas donné la peine de lire les RP d'Elfy made in SGU, je vous les conseille vraiment ! C'est un bon moment de lecture et surtout, ils s'améliorent à chaque fois, de mon point de vue.

Quant à toi Elfy, poste le dernier, je trouve que c'est le meilleur.

_________________
Au-delà de l'infini, à la source de l'Eternité, je vous guiderai.
Aux Etoiles, nos mères, veillez encore un peu sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léos

avatar

Nombre de messages : 50
Race : Humain...
Monde : Midlan
Travail : Itinérant
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Sam 4 Oct - 13:17

http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=161873

Citation :
Sur mon écran de contrôle apparaît Léos, le regard triste. Ce même regard qu’il avait lorsque, plus jeune, il me faisait des confidences sur son enfance, sur la dureté de son ancienne planète sous le joug d’un certain… comment déjà ? Léos… toujours là pour me soutenir… toujours…
Le temps que dure notre regard échangé me paraît interminable et il est pourtant si court ! Il veut ouvrir la bouche pour dire quelque chose quand…

Passe N°5
L'attaquant cause 17.250.000 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 3.450.000 dommages (dont 3.450.000 absorbés par le bouclier)
4 Hilios Détruit(s)

Le défenseur cause 15.950.114 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 15.950.114 dommages (dont 14.747.257 absorbés par le bouclier)


- Léos !
Le tir du Golnak Pteh déchire les boucliers de Léos et transperce sa coque. L’écran se coupe et devient noir.


LEOOOOOS ! ! ! ! !

Je me redresse sur mon lit, le souffle court. Il me faut un instant avant que je me reprenne. La chambre vacille encore un peu. Je me rallonge et ferme les yeux. Encore ce rêve… Ce souvenir… La bataille contre -PtaH- me hante. Chaque nuit, je revois ce moment, je revis ce pressentiment et cette douleur lorsque mes amis meurent. Et je me réveille… Je ne dors quasiment plus.
- Léos, mon frère, mon ami…
Le sommeil viendra peut-être, cette nuit, mais la solitude, elle, ne me quitte plus.

- Un autre, s’il te plaît.
Le barman me regarde et me sert un autre verre de whisky.
- Deux glaçons…
Le cling cling m’indique qu’il les a ajouté. Je sors ma tête enfouie dans mes bras croisés sur le comptoir et regarde d’un œil ivre le nouveau verre.
- Merci.
D’un geste plus ou moins précis, je l’attrape et entreprends de le vider d’un trait.


- Arrête de te saouler comme ça ! Ca ne le fera pas revenir ! Il est mort ! Tu comprends ? Mort !
Je contemple Bialat, un de mes officiers, sans vraiment comprendre ce qu’il me dit.
- Si cela continue, tu resteras dans tes quartiers ! Tu seras démis ! Est-ce que tu m’entends ? Elfeden ? Elfeden !

Le monde tourne autour de moi.
Etrange cette formule… Est-ce que je viens de dire que je suis ivre et que mon cerveau enregistre mal les informations que mes yeux lui font parvenir ? Ou bien le monde tourne-t-il autour de moi ? Suis-je au centre d’événements ?
Je vomis.

- Ca va mieux ?
L’homme qui s’adresse à moi est debout devant mon lit. Ma vision est trop floue pour que j’aperçoive ses traits mais sa voix me dit quelque chose. Vaguement.
- On m’a dit que depuis quelques temps, tu n’étais plus le même… Que tu buvais… beaucoup… Que tu t’énervais, que tu étais violent, que tu ne t’occupais plus de rien. Tu ne gères plus les planètes sous ta responsabilité et tu as abandonné ton poste de Grand Ambassadeur de l’Alliance Stellaire Astrienne… Nous nous inquiétons pour toi.
Qui est-il ? Je n’arrive toujours pas à voir suffisamment…
- Tu as été remplacé à l’ASA. Tu ne peux plus occuper ce poste. On m’a rapporté certains faits. Il y a cinq mois, tu as abattu sans sommation une flotte qui attaquait ta planète mère.
- Oui…

Citation :
La bataille opposait des forces du joueur Elfeden [Alliance Stellaire Astrienne]
au joueur oli75017 [La Legende des Elfes Noirs]
Sur la planète combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Chacal Moyen 2 9.375.000 2.173.725 3.456.000 1
Petit Loup 2 6.250.000 1.449.225 1.728.000 2
transport King 625.000 1.449.225 1.728.000 1
Petite Force 7.500.000 1.449.113 1.728.000 1
2.000 750 500 1
5.000 7.500 6.000 1
Total 30.007.000 7.978.763 10.374.500 7



Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Hilios 1.875.000 3.543.750 900.000 17
Hemera 12.750.000 7.087.500 1.800.000 1
Diviseur 0 0 360 100
Ralentisseur 10 0 0 360 1
Mini Satellite à Ions 11.000 0 7.500 1
Lanceur de missiles MARK III 1.250 0 500 1
Rayon Tracteur 2.500 0 1.875 3
Grand Canon Laser 1.125 0 1.250 1
Tourelle Jaffa 250 0 250 2
Total 44.646.375 67.331.250 17.151.735 127



- Amiral ! Pas de négociation ! Détruisez-les et sans pitié ! Faites les disparaître de cet univers ! Hilios ! Ouvrez grand vos ailes !
Il se précipita vers le poste de commande, poussant brutalement le pilote hors de son siège.
- Monsieur ! La vengeance n’est pas…
- Vos gueules !
- Si l’ASA apprend que vous…
- VOS GUEULES ! Que les Hilios suivent Héméra ! Et qu’ils meurent ! QU’ILS MEURENT !


L'attaquant a perdu 7 unité(s).
Le défenseur a perdu 109 unité(s).


En orbite se trouvent : 47.733.313 unité(s) de fer, 14.679.875 unité(s) d'or et 4.092.730 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.

- Ne crains rien, il se calmera, dit Léos en levant Bialat. La colère, la vengeance… Tout le monde a ses démons, ses côtés sombres. La valeur d’un homme tient justement dans sa capacité à les combattre. Et c’est un combat dans lequel jamais – jamais ! – on ne doit perdre espoir. Devenons des hommes de bien et montrons ce que nous avons de meilleur en nous. C’est ainsi qu’Orion changera.
- … et il y a quatre mois, ce fut le tour de la flotte de Galactus des LLEN…
- CES CHIENS ETAIENT EN GUERRE CONTRE NOUS ! ! !
Citation :

La bataille opposait des forces du joueur Galactus [La Legende des Elfes Noirs]
au joueur Elfeden [Alliance Stellaire Astrienne]
Sur la planète combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Hemera 78.000.000 54.741.125 28.560.000 1
Hilios 27.300.000 28.565.625 9.520.000 5
Diviseur 0 0 403 100
Total 214.500.000 197.569.250 76.200.300 106

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Time Ship 2 6.600.000 10.710.000 691.200 3
camion pouet pouet 0 315.000 864.000 60
super div 0 11.238 6.912 486
Diviseur 6.000 1.680 1.728 136
div1 0 3.596 346 8.000
Silos à Missiles MARK VIII 120.000 0 120.000 9
Tourelle Jaffa 240 0 240 199
Total 21.743.760 85.488.148 61.403.600 8.893


L'attaquant a perdu 100 unité(s).
Le défenseur a perdu 8.893 unité(s).


En orbite se trouvent : 160.237.238 unité(s) de fer, 70.226.468 unité(s) d'or et 12.570.506 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.

- Calme-toi. Je suis là pour t’aider. Mais t’aider passe également par te faire rendre compte de ce que tu as fait !
Le visage de l’homme devient un peu moins flou. Je reconnais Ryas, Fondateur de l’ASA. Il me regarde longuement, attendant que ses paroles s’imprègnent bien en moi. Je secoue la tête.
- J’ai fait ce que j’avais à faire. LLEN, eteRk… tous nous ont déclaré la guerre. Je n’ai fait que réduire à néant des menaces.
- Est-ce vraiment ce que tu penses ?
- Oui, dis-je sans hésitation, une lueur malsaine illuminant mon regard.
- Alors tu dois quitter l’ASA.
Un instant m’est nécessaire pour digérer ce que Ryas vient de me dire. Il reste silencieux un long moment puis ajoute :
- Tu as été un des plus fervents défenseurs de nos valeurs. Et aujourd’hui, tu les bafoues. Il n’y a rien de plus à dire. La mort de ton ami t’a fait perdre la raison. Au revoir.
- C’est ça ! Au revoir l’ASA ! Au revoir tous ! Faites-vous détruire sans rien faire ! Peu importe !
Ryas sort sans un regard vers moi et referme la porte derrière lui. Dans le couloir, Bialat attend, l’air inquiet. Lorsqu’il aperçoit Ryas, il lève vers lui des yeux interrogateurs. La réponse est sans appel.
- Il ne doit pas sortir d’ici. Il devient ce qu’il a juré de combattre… Orion et son aura malsaine pervertissent tout.


J’évite le coup de poing du garde, attrape son bras, exerce une torsion et, d’un coup de genou dans le visage, le met au sol. Rapidement, je traîne le corps inconscient contre le mur du hangar et me dirige vers les cercles de transports. Un coup d’œil à l’angle du mur m’informe que les gardes sont trois. Je prends une profonde inspiration et bondis hors de ma cachette, Zatniktel en main. Les trois rayons fusent en un éclair. Je me précipite alors vers les cercles et les active. Tout devient blanc et l’instant suivant, je suis à bord de ma flotte. Personne aux environs. Pas de temps à perdre : je cours jusqu’à la salle des téléporteurs. Les couloirs sont déserts. A cette heure, seules les passerelles et les postes de combats sont occupés s’il n’y a pas d’alerte. J’arrive enfin devant la salle, ouvre la porte et me précipite vers les cristaux de contrôle. En quelques manipulations, j’arrive à cibler la totalité de l’équipage de ma flotte.
- Vous ne venez pas avec moi…
J’actionne les téléporteurs et des millions de points lumineux jaillissent hors des vaisseaux vers la planète.
Vite, les vaisseaux doivent être rapidement repris sous contrôle. Je cours vers la passerelle de commandement et me jette quasiment dans le siège de pilotage.
- C’est le moment de voir si le Siège des Anciens 1.0 est efficace…
Je plonge mes mains dans la matrice de contrôle et joins mon esprit aux intelligences artificielles de ma flotte. En l’espace d’une seconde, mon esprit parcours la totalité de mes vaisseaux. D’une seule volonté, je leur fais quitter l’orbite de la planète et passe en hyperespace. Destination ?

Sur mon écran de contrôle apparaît Léos, le regard triste. Ce même regard qu’il avait lorsque, plus jeune, il me faisait des confidences sur son enfance, sur la dureté de son ancienne planète sous le joug d’un certain… comment déjà ?

Nikolhas…

L’heure de la vengeance a sonné. Je vais ramener Léos. Je vais le faire revivre. En tuant !


La bataille opposait des forces du joueur nikolhas []
au joueur Elfeden [Alliance Stellaire Astrienne]
Sur la planète combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Voice of Dev 89.100.000 51.747.375 28.560.000 3
Astria Spirit 0 52.361.125 19.040.000 1
Hemera 81.000.000 54.745.625 28.560.000 5
Tiiv 8.100.000 4.765.625 9.520.000 5
Diviseur 0 0 403 515
Total 712.800.000 505.159.500 295.327.545 529

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
NIKHOLAS 31.250.000 25.200.000 5.400.000 1
gloup 6.250 1.575 1.800 3
PLONGEUR 3.750.000 2.125.000 4.250.000 5
PLONGEUR 1 3.750.000 2.125.000 4.250.000 4
terminator 12.000.000 7.884.900 2.700.000 1
bis bis 0 0 1.350 630
ralentisseur 125 188 360 1
sparta 0 0 360 1
Satellite Lantien 300.000 0 200.000 8
Silos à Missiles MARK VIII 125.000 0 125.000 8
Canon Laser 500 0 500 32
Tourelle Jaffa 250 0 250 16
Total 80.438.875 52.214.813 49.826.620 710



Nombre de passes : 2


Passe N°1
L'attaquant cause 712.127.695 points de dommages au défenseur
1 NIKHOLAS subit 1.003.944 dommages (dont 1.003.944 absorbés par le bouclier)
3 gloup Détruit(s)
5 PLONGEUR subit 5.019.718 dommages (dont 5.019.718 absorbés par le bouclier)
4 PLONGEUR 1 subit 4.015.775 dommages (dont 4.015.775 absorbés par le bouclier)
1 terminator subit 1.003.944 dommages (dont 1.003.944 absorbés par le bouclier)
630 bis bis Détruit(s)
1 ralentisseur Détruit(s)
1 sparta Détruit(s)
8 Satellite Lantien Détruit(s)
8 Silos à Missiles MARK VIII Détruit(s)
32 Canon Laser Détruit(s)
16 Tourelle Jaffa Détruit(s)


Le défenseur cause 80.438.875 points de dommages à l'attaquant
3 Voice of Dev subit 456.175 dommages (dont 456.175 absorbés par le bouclier)
1 Astria Spirit subit 152.058 dommages (dont 152.058 absorbés par le bouclier)
5 Hemera subit 760.292 dommages (dont 760.292 absorbés par le bouclier)
5 Tiiv subit 760.292 dommages (dont 760.292 absorbés par le bouclier)
515 Diviseur Détruit(s)




Passe N°2
L'attaquant cause 332.585.787 points de dommages au défenseur
1 NIKHOLAS Détruit(s)
5 PLONGEUR Détruit(s)
4 PLONGEUR 1 Détruit(s)
1 terminator Détruit(s)


Le défenseur cause 44.001.742 points de dommages à l'attaquant
3 Voice of Dev subit 8.250.000 dommages (dont 8.250.000 absorbés par le bouclier)
1 Astria Spirit subit 2.750.000 dommages (dont 2.750.000 absorbés par le bouclier)
5 Hemera subit 13.750.000 dommages (dont 13.750.000 absorbés par le bouclier)
5 Tiiv subit 19.251.742 dommages (dont 20.299.693 absorbés par le bouclier)



L'attaquant a perdu 515 unité(s).
Le défenseur a perdu 710 unité(s).



En orbite se trouvent : 133.667.733 unité(s) de fer, 59.779.136 unité(s) d'or et 33.171.976 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.

Citation :
Epuisé, je suis allongé sur le sol sans trouver la force d’oublier pour dormir. Au loin, j’entends le bruit d’une porte des étoiles qui s’ouvre et qui se ferme : on vient me chercher. Au-dessus, mes recycleurs sont à la recherche des éléments que nous pourrons récupérer. C’est l’avantage du métal, il n’est jamais perdu.
Et l’homme ?

Le souffle court, je regarde le champ de ruine. Des hangars de mes vaisseaux, les vaisseaux ruines sortent pour recycler tout ce massacre.
- Léos ? Léos ou es-tu ? Je t’ai vengé ! Tu peux revenir maintenant… Léos ?

Le silence.

Rien. Je baigne dans le silence d’Orion. Il est pesant, lourd. Malsain. Orion me transforme, je le sens. Je peux presque la toucher, toute cette haine qui m’entoure. Elle m’enserre, m’étrangle et m’oblige à la suivre.
Un éclair traverse mon esprit.

Citation :
Il m’est arrivé d’entendre parler du paradis…
C’est un endroit merveilleux semble-t-il. Aujourd’hui, j’espère que ses portes étaient ouvertes pour tous ceux qui nous ont quitté.

Certains ont des réponses… Celui qui a l’âme tourmenté saura peut-être me conseiller. Quant au paradis, seul un homme sur Orion pourra m’aider à retrouver Léos.

Je plonge à nouveau mon esprit dans la matrice de ma flotte. Une nouvelle destination s’impose à moi.

Je dois parler à Fallen.
Je dois parler à Nola.
Je dois parler aux Dev…




Bonjour.
Ce rp comporte deux chocs que je n’avais pas postés. Celui contre Galactus qui date de plusieurs mois et celui contre Nikolhas, fait vendredi.
Pour Galactus, il a eu le temps (je suppose) de se refaire. Bon jeu à lui, ce choc m’a permit d’étoffer mon rp.
Pour Nikolhas, je pense qu’il n’était pas devant son pc à ce moment. Il a joué de malchance, d’autant plus que je n’avais plus qu’une attaque contre lui.
Sincère bonne reconstruction à toi.

CDR recyclée à 100% (avec un peu de difficulté).

Tout, dans ce RP n’est pas vrai (Nikolhas n’a jamais été méchant avec Léos par exemple ^^ et je n’ai pas de siège des anciens 10 ^^) mais dans un soucis de développement, j’ai du m’adapter.

Bon jeu à tous et qu’Orion et sa haine ne vous dévore pas.


Elfeden.


Dernière édition par Léos le Lun 13 Oct - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léos

avatar

Nombre de messages : 50
Race : Humain...
Monde : Midlan
Travail : Itinérant
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Lun 13 Oct - 16:29

http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=164014

LE MONDE FABULEUX D'EL PICADOR




(Picador dans son costume)



Tout allait très bien dans le magnifique monde tout jaune de Pica, le Pokémon. Cela faisait maintenant bien longtemps qu'il avait evolved and we could call him El Picador. Mais la langue de Shakespeare n'était pas connu de toutes ces sortes de choses électriques alors passons.

Comme nous le disions, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Même Aldous aurait été charmé par ce charmant et charmeur petit coin de paradis. En effet, car tout le monde le sait très bien : un Charmeur sachant charmer doit savoir charmer sans son chien. Or, ni Aldous ni Picador n'avait de chien sous la main et c'était bien un problème.

Notre histoire commence donc lorsque Pica cherchait un chien pour que le Charmeur sachant charmer puisse savoir charmer sans son chien. Etrange me direz-vous ? Oui. Mais chut, et écoutons la suite.

Comme chacun le sait, les petits princes et les renards se trouvent sur des planètes et Pica, qui le savait, car chacun le sait, se dit qu'il aurait de grandes chances de trouver un chien sur une planète. Cela n'était pas bête puisque les chiens et les renards ne sont pas très différents.
Alors, il entreprit d'envoyer des espions aux quatre coins de la galaxie.

Pour son plus grand malheur, il s'aperçut bientôt qu'Orion comptait 5 galaxies et que donc cela faisait en tout et pour tout 20 coins. Pica, qui était loin d'être mauvais en maths, se rendit compte qu'Orion était donc un solide à 20 sommets que l'on appelle un Doubledécasommet. Malgré toutes les perspectives enrichissantes que cela lui ouvrait, Pica tenta bien vite d'oublier cette découverte pour se concentrer sur un seul et même objectif : trouver un chien.

Les espions Picamon revinrent bien vite dans le beau et fabuleux, charmant et charmeur petit coin de paradis avec des nouvelles dignes d'un JT télévisé présenté en commun par PPDA (Pica Puissance De l'Amour) et Lover Less Ferrari (Lolo pour les intimes, qui aimait bien les voitures et le rouge) : on avait trouvé un chien !
Comme de bien entendu (Un click ne fais jamais de mal Razz vous pourrez valser un peu Wink) Pica se dit "chouette" ! Et il ajouta même "Hibou" car il convenait de ne pas séparer mâle a qui ne profite jamais la femelle. En cela il eu raison mais je ne pourrai vous l'expliquer qu'une autre fois.

Les Picamon se mirent donc aux commandes des grands vaisseaux jaunes rayés qui lancent des éclairs et Picador et tous ses amis décollèrent pour une planète d'un dresseur Picamon du nom d'Almeida.

Le voyage ne dura pas longtemps car Picador avait des options chez Total et n'était pas un goéland et donc ne craignez pas d'être englué sur place. Ils se posèrent donc, méfiant, car ils n'étaient pas sûrs d'eux. La peau d'ours qui pendait sur le dos de Pica n'était pas encore vendue et c'était tant mieux. Ils marchèrent ainsi, sur leur gardes, jusqu'à la grande maison d'Almeida.

Tapant sept grand coups à la porte, un pour chaque tour de sa langue dans la bouche, Pica parla haut et clair afin que le maître des lieux puissent le reconnaitre et l'Amphytrionner. En effet, les deux compères s'étaient déjà croisés une fois (fatale !). Ils se donnèrent l'accolade et se sourirent de toutes leurs 32 dents. Pica étant opéré des dents de sagesse n'eut que 28 à offrir à Almeida, ce qui le peina fortement.

- Comment ? s'exclama-t-il. Je t'amphytrionne et tu n'as que 28 dents à me montrer ! Voilà bien ma peine !
- Mais Compère Almeida, vous qui êtes gentils, vous qui savez compter, point rigueur vous saurez me tenir de cela. Regarde !

Et voila que Pica, bon compagnon, attrape le chat qui passe et se le coince entre les dents.
Bon compagnon ? Et bien malin aussi ! Car voulant imiter le Cador jaune, Almeida attrape le chien et en fait de même. A ce moment là, Pica s'avance et dit :

- Ah ! que vous êtes joli, que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le phénix des hôtes de ses bois !

A ses mots, Almeida ne comprit rien car il n'y avait rien à comprendre : il était bien l'hôte, mais sa maison n'était pas un bois et il avait encore moins de plumes sur lui. Il ouvrit la bouche pour répondre et laisse tomber son chien.
Picador s'en saisit et dit :

- Je te l'échange contre un fromage !

Un chien ne se mangeant pas aussi facilement qu'un fromage, l'échange eu donc lieu et Picador prit congé.

- Good Bye ! Have a nice cheese ! cria-t-il à Almeida.
- Aw Rewowir ! répondit-il la bouche pleine.

Shakespeare étant mort depuis des lustres, revenons à notre belle langue Poqueline (jean-)baptisée ainsi du nom d'un homme bien mol ! Hier encore Picador me le disait !

Mais il est temps de raconter la fin de l'histoire.

Le chien était en vérité magique et c'était grâce à lui que la grande et belle maison d'Almeida tenait. Une fois parti, elle s'effondra sur ses vaisseaux. Navré de cette aventure, mais décidé à tout reconstruire, il s'écria :

- Cette rencontre payée d'un fromage est sage car cette leçon fatale m'aida.

Les Picamon jaunes et content rentrèrent de leur côté tout content et tout jaune.
Depuis cette aventure, Pica et Aldous ont un chien qu'il appelèrent Paf, diminutif de "Paf-la-flotte-d'Almeida".
Et dans le monde fabuleux d'El Picador tout est bien et tout est jaune.

FIN


La bataille opposait des forces du joueur almeida [SG-space-conflict]
au joueur - Picador - [Alliance Stellaire Astrienne] Venant du Monde Fabuleux d'El Picador
Sur la planète de la maison d'Almeida combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Death Bringer 78.000.000 52.803.000 28.560.000 16
Cry baby 0 0 403 300
Total 1.248.000.000 844.848.000 457.080.900 316
Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Jean Caisse 8.400.000 4.760.000 9.520.000 15
Almeida Force 92.400.000 35.700.000 47.600.000 10
Lanceur de missiles MARK III 1.400 0 560 1
Rayon Tracteur 2.800 0 2.100 1
Grand Canon Laser 1.260 0 1.400 1
Canon Laser 560 0 560 1
Tourelle Jaffa 280 0 280 1
Total 1.050.006.300 428.400.000 618.804.900 30


Nombre de passes : 2



Passe N°1
L'attaquant cause 1.150.040.440 points de dommages au défenseur
15 Jean Caisse Détruit(s)
10 Almeida Force subit 413.196.600 dommages (dont 135.660.000 absorbés par le bouclier)
1 Lanceur de missiles MARK III Détruit(s)
1 Rayon Tracteur Détruit(s)
1 Grand Canon Laser Détruit(s)
1 Canon Laser Détruit(s)
1 Tourelle Jaffa Détruit(s)

Le défenseur cause 1.050.006.300 points de dommages à l'attaquant
16 Death Bringer subit 53.164.876 dommages (dont 53.164.876 absorbés par le bouclier)
300 Cry baby Détruit(s)




Passe N°2
L'attaquant cause 561.933.798 points de dommages au défenseur
10 Almeida Force Détruit(s)

Le défenseur cause 719.356.558 points de dommages à l'attaquant
16 Death Bringer subit 719.356.558 dommages (dont 775.849.462 absorbés par le bouclier)


L'attaquant a perdu 300 unité(s).
Le défenseur a perdu 30 unité(s).


En orbite se trouvent : 413.493.900 unité(s) de fer, 441.037.650 unité(s) d'or et 305.371.275 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.


Go Pikachu ! (heu -dor ! Picador)


Bonjour,

Almeida, je m'associe à El Picador pour te souhaiter une bonne reconstruction au sein de ta nouvelle alliance.
Cela devrait aller vite étant donné ton pourcentage de recyclage.

Pour le RP,
Que personne ne prenne offense de quoi que ce soit. Il ne faut y voir que ce qu'il y a : recherche de jeux de mot et plaisanterie.
J'espère que vous prendrez autant plaisir à lire ce grand n'importe quoi que j'en ai eu à l'écrire Smile

GG à El Picador et à nouveau BR à Almeida.

Nous vous souhaitons à tous un bon jeu.


Picador & Elfeden


PS pour l'ASA : j'offre 100 000 Or à celui qui trouve tous les jeux de mots ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Methedel
Dernière Etoile
avatar

Nombre de messages : 154
Race : Haut-elfe
Monde : Zewaary
Travail : Professeur à l'Académie d'Osthedel
Date d'inscription : 17/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Mar 14 Oct - 22:53

mdr j'adore vraiment celui-là :p

_________________
Au-delà de l'infini, à la source de l'Eternité, je vous guiderai.
Aux Etoiles, nos mères, veillez encore un peu sur nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Mar 16 Déc - 11:46

Suite de : [url="http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=161873"]http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=161873[/url]

Citation :
Le silence.

Rien. Je baigne dans le silence d’Orion. Il est pesant, lourd. Malsain. Orion me tranforme, je le sens. Je peux presque la toucher, toute cette haine qui m’entoure. Elle m’enserre, m’étrangle et m’oblige à la suivre.
Un éclair traverse mon esprit.


Citation :
Il m’est arrivé d’entendre parler du paradis…
C’est un endroit merveilleux semble-t-il. Aujourd’hui, j’espère que ses portes étaient ouvertes pour tous ceux qui nous ont quitté.

Certains ont des réponses… Celui qui a l’âme tourmenté saura peut-être me conseiller. Quant au paradis, seul un homme sur Orion pourra m’aider à retrouver Léos.

Je plonge à nouveau mon esprit dans la matrice de ma flotte. Une nouvelle destination s’impose à moi.

Je dois parler à Fallen.
Je dois parler à Nola.
Je dois parler aux Dev…


Mes yeux papillonnent, le monde tourne.
Où suis-je ?
Aucune réponse ne vient troubler ce silence. Je reste assis sur mon siège de pilotage, les mains dans la matrice, l'esprit ancré à ma flotte, le regard dans le vide.
Je suis éparpillé. Mon esprit est scindé, mon âme à la dérive, mon cœur brisé, ma raison perdue. Cela fait tellement longtemps que je suis parti de chez moi, laissant mes terres sans la protection de ma flotte, tellement longtemps que j'ai quitté l'Alliance Stellaire Astrienne.
Mon hyperpropulsion ne marche plus et je suis obligé de voyager en espace conventionnel.

Je secoue la tête et tente de rassembler mes esprits. Continuer à piloter ma flotte par la pensée va me tuer si je persiste. Je n'ai pas manger depuis si longtemps...
Je calcule alors une trajectoire vers l'Empire Saint des Dev et mets en éveil mes systèmes de détection. Cela devrait me permettre de me reposer un peu. Sortant mes mains de la matrice, je me lève de mon siège en titubant. La salle tournoie autour de moi...

Citation :
Le monde tourne autour de moi.
Etrange cette formule… Est-ce que je viens de dire que je suis ivre et que mon cerveau enregistre mal les informations que mes yeux lui font parvenir ? Ou bien le monde tourne-t-il autour de moi ? Suis-je au centre d’événements ?
Je vomis.

Je suis tellement fatigué...
Je crois que je vais m'effondrer...
Je vais mourir...

Noir.

...

Lumière.

...

Noir.
Lumière. Qu'est-ce ? Qu'elle est cette lumière ? Léos ?
Noir.

...

Lumière...

Combien de temps s'est écoulé ? Combien de temps suis-je resté inconscient ? Je me redresse avec difficulté. Le peu de conscience qui me reste ne m'alerte d'aucun problème. A priori, tous les instruments sont à la normale. Je devrais en profiter pour manger un peu, boire et me reposer encore.
Je me traîne jusqu'à la salle de repos. L'optique de manger me donne un véritable coup de fouet. J'utilise mes dernières ressources pour me lever et fouiller les placards. Je trouve des barres vitaminées et des gélules de vitamine que je m'empresse d'avaler. L'eau me semble délicieuse. Je sens presque sa fraîcheur s'écouler dans tout mon corps, ravivant les parties desséchées. Je m'effondre avec ma nourriture sur un sofa et m'endors de contentement.

C'est l'alarme.
Je me réveille en sursaut et n'ai que le temps de saisir une bouteille d'eau et des pilules vitaminées que j'avale tout rond en courant vers le poste de pilotage. Le type de sonnerie de l'alarme m'indique que des vaisseaux ont été détectés. J'arrive à temps dans la salle, me jette dans le siège et introduit profondément mes mains dans la matrice. Je reprends immédiatement le contrôle manuel de ma flotte et l'occulte en un éclair. Je coupe toutes les sources d'énergie et prie pour que mes capteurs soient plus performants que les siens. Avec un peu de chance, les vaisseaux ne m'auront pas détecté à temps.

Une fenêtre d'hyperespace s'ouvre et une dizaine de vaisseau amiraux en sortent. Le symbole [DsR] orne leur coque. L'un des vaisseaux à l'infrastructure particulière est facilement reconnaissable. Une partie de la flotte de Biohazard02.
Apparemment, ils ne m'ont pas détecté.

Une lueur mauvaise illumine mon regard. Je leur suis largement supérieur en nombre et en puissance et mes vaisseaux recycleurs sont prêts dans mes hangars. Hangars déjà pleins à ras-bord du champ de ruine de Nikolhas. Merde...
Je recherche rapidement dans les cartes stellaires ma position dans l'univers. Le voyage a été long. Je suis proche d'une planète Dev. Je souris.

- Voilà un présent...

Occulté, je suis la flotte de Biohazard02, niveau d'énergie au minimum, jusqu'à une petite planète. Sa flotte se met en orbite autour d'elle.

- C'est ici que tu te poses...

Je note mentalement les coordonnées dans la base de donnée de ma flotte et me dirige vers la planète Dev non loin de là. Le voyage ne durerait pas longtemps en hyperespace mais en espace conventionnel j'ai le temps de faire une petite sieste. Je programme un réveil peu avant mon arrivée et ferme les yeux un instant. Le coup de fouet des vitamines commence à s'estomper un peu et la torpeur me reprend.

Citation :
Citation :
Sur mon écran de contrôle apparaît Léos, le regard triste. Ce même regard qu’il avait lorsque, plus jeune, il me faisait des confidences sur son enfance, sur la dureté de son ancienne planète sous le joug d’un certain… comment déjà ? Léos… toujours là pour me soutenir… toujours…
Le temps que dure notre regard échangé me paraît interminable et il est pourtant si court ! Il veut ouvrir la bouche pour dire quelque chose quand…

Passe N°5
L'attaquant cause 17.250.000 points de dommages au défenseur
1 Hemera subit 3.450.000 dommages (dont 3.450.000 absorbés par le bouclier)
[color:e694="red"]4 Hilios Détruit(s)

Le défenseur cause 15.950.114 points de dommages à l'attaquant
1 Golnak Pteh subit 15.950.114 dommages (dont 14.747.257 absorbés par le bouclier)


- Léos !
Le tir du Golnak Pteh déchire les boucliers de Léos et transperce sa coque. L’écran se coupe et devient noir.


LEOOOOOS ! ! ! ! !

Encore... Toujours...
Ce cauchemar me hantera-t-il jusqu'à la fin de mes jours ? Que faire ? Comment faire ? Que... que... ! Je dois... je dois ramener Léos ! LEOOS !
Biohazard02... les tiens donneront leur sang pour que les miens reviennent. C'est un échange équitable non ? Tu vas donner leurs vies aux Dev et les Dev me donneront des réponses...

Au fond de moi, un sentiment diffus, contraire nait. Il me susurre doucement que je ne devrais pas. C'est un jeu dangereux...
D'un geste nonchalant de la main, je l'oublie. Qu'importe !

Je reporte mon attention sur ma flotte et l'espace. Un signal sonore m'avertit que ma destination est presque atteinte. Je me place en orbite longue et coupe mes occulteurs. J'allume tous mes communicateurs et les dirige vers la planète Dev.

- Je suis Elfeden et je demande à parler avec un général de la Dévastation.

La réponse ne se fait pas attendre. Au niveau de l'orbite basse, une flotte occultée apparaît. La signature énergétique ne laisse aucune place au doute. La flotte du Général Fallen est là, au grand complet. Et c'est lui-même qui me répond :

- Tu n'as rien à faire là. Le secteur est sous protection Dev et je n'hésiterai pas à faire en sorte qu'il le reste.

Sa flotte est plus nombreuse et je ne suis pas chez moi. La situation est délicate, je ne dois pas faire d'erreur.
J'ai entendu beaucoup de chose sur Fallen et ce n'est pas la première fois que nous sommes en contact. Il y a longtemps déjà, je lui avait donné des informations importantes pour lui. J'avais alors cru comprendre que la destruction [color:e694="#0000FF"][url="http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=158224"]de la flotte de The Joker[/url] l'avait apaisé, calmé.

- Fallen, je ne suis pas belliqueux. Je viens pour parler. Et pour offrir un présent.
- Parler ? Un présent ? Je t'écoute, mais mes canons au naquadah sont pointés sur ta flotte.
- Et mes boucliers sont activés. Je ne suis pas un bleu.
- Je n'ai pas dit cela. Saches seulement qu'au moindre mouvement suspect cela risque de mal tourner pour toi, Elfeden.

Merde... moi qui voulais que tout se passe bien...

- Mon cadeau est une flotte. Continues-tu ta chasse aux profanes ? J'ai cru comprendre que Biohazard02 figurait sur ta liste d'âmes à offrir au Saint Empire Dev...
- Biohazard02... oui...
- Il ne se trouve pas très loin, tu as de la chance...
- Les Devs n'ont pas de chance. Tout est suggéré et guidé par Dieu sous forme de vision de notre Bien Aimé Prophète. Les profanes ne se terreront nul part, la Dévastation les pourchassera et le bras de Dieu s'abattra sur eux !

La bataille opposait des forces du joueur biohazard02 [DeStroyeR]
au joueur Fallen [Devastation] Venant de la planète Dev.
Sur la planète DsR combattaient les forces suivantes :

Forces de l'Attaquant

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
Redemption 66.000.000 48.944.050 26.940.480 10
Evangile de Fallen 79.200.000 50.016.000 28.560.000 32
Profane 0 0 403 100
Total [color:e694="red"]3.194.400.000 [color:e694="blue"]2.089.952.500 [color:e694="green"]1.183.365.100 142

Forces du Défenseur

Nom Attaque Bouclier Coque Nombre
arch enemy 5.625.000 4.914.000 11.664.000 3
zuul fx 13.750.000 3.112.200 6.415.200 7
Satellite Lantien 300.000 0 216.000 4
Silos à Missiles MARK VIII 125.000 0
135.000 71
Total [color:e694="red"]123.200.000 [color:e694="blue"]36.527.400 [color:e694="green"]90.347.400 85


Nombre de passes : 1


Passe N°1
L'attaquant cause 3.141.266.780 points de dommages au défenseur
[color:e694="red"]3 arch enemy Détruit(s)
7 zuul fx Détruit(s)
4 Satellite Lantien Détruit(s)
71 Silos à Missiles MARK VIII Détruit(s)

Le défenseur cause 123.200.000 points de dommages à l'attaquant
10 Redemption subit 8.676.056 dommages (dont 8.676.056 absorbés par le bouclier)
32 Evangile de Fallen subit 27.763.380 dommages (dont 27.763.380 absorbés par le bouclier)
[color:e694="red"]100 Profane Détruit(s)


[color:e694="red"]L'attaquant a perdu 100 unité(s).
Le défenseur a perdu 85 unité(s).


[color:e694="orange"]En orbite se trouvent : 204.813.800 unité(s) de fer, 65.141.300 unité(s) d'or et 16.944.805 unité(s) de cristal dû aux pertes des vaisseaux.



Je regarde Fallen, assis contre le tronc d'un arbre, en train de fumer une cigarette. Non loin de là, un ruisseau s'écoule. Il m'a dit qu'il venait souvent [color:e694="#0000FF"][url="http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=130148"]ici[/url]. Je l'ai vu jeter un coup d'œil étrange vers le ruisseau. Je l'ai questionné mais il ne m'a pas répondu, attrapé sa cigarette, et a commencé à tirer dessus.

- C'est vraiment un bel endroit. Je peux comprendre que tu y viennes...

Fallen ne répond pas. Gêné, je m'assois face à lui, adossé à un rocher, et cherche quelque chose à dire.

- Je peux t'en prendre une ?

Il hoche de la tête et me tend un paquet et un briquet. Je tire une cigarette de l'étui et l'allume en tirant dessus longuement. Je recrache lentement la fumée. Léos faisait pareil...

- Ce ruisseau ressemble à un miroir.

Sur le coup, je ne comprends pas. Je fronce les sourcils et acquiesce.

- Tu as quitté l'ASA à ce que j'ai pu entendre.

Ce n'était pas une question. Les espions Dev étaient partout, même chez les ASA.

- Oui. Certaines choses ont changé... chez moi.
- La dernière fois que j'ai regardé dans ce ruisseau, j'étais dans ce cas là. Je n'étais plus avec les Devs depuis un moment. Peut-être que de me regarder m'a fait prendre conscience de qui j'étais, de ce que j'étais.

Je comprends...

- Et si on se rend compte que nous ne sommes plus ce que nous étions ? Si le changement est irrémédiable ?
- Le temps s'écoule, l'univers évolue selon la volonté de Dieu. Rien ne reste fixe.

Citation :
- Ne crains rien, il se calmera, dit Léos en levant Bialat. La colère, la vengeance… Tout le monde a ses démons, ses côtés sombres. La valeur d’un homme tient justement dans sa capacité à les combattre. Et c’est un combat dans lequel jamais – jamais ! – on ne doit perdre espoir. Devenons des hommes de bien et montrons ce que nous avons de meilleur en nous. C’est ainsi qu’Orion changera.

- Toi aussi, tu as perdu quelqu'un ? demanda Elfeden.
- Beaucoup de monde, oui.
- Comment puis-je le retrouver ? Comment puis-je le ramener ? Les Devs ne sont-ils pas les gardiens du Paradis ?

Fallen plonge son regard dans le mien.

- Ton ami est mort. Tu ne peux pas le ramener. Dieu l'a rappelé à lui. Il est le seul à décider. Nous ne sommes que les bras qui frappent et expient les pêchés.

Je baisse les yeux. Ainsi, tout cela n'a servit à rien... A moins que...

- Tu m'as dit que tout venait de Dieu ?
- Oui...
- ... et que le Prophète, Nola, l'Empereur des Dev, parle en son nom ? Qu'il a des visions ?

Nouvel acquiescement de la part de Fallen qui semble comprendre où je veux en venir.

- Elfeden, tu...
- Mène-moi à lui...
- Tu ne peux...
- Je t'en prie, Fallen... Mène-moi à lui. Il saura peut-être.
- Je... Bien. Je devais me rendre sur Electra de toutes façons. Mais n'ai pas trop d'espoir...
- L'espoir est la seule chose que me reste, Fallen.

Le Général Dev se leva et me tendit sa main. Je me redresse à mon tour et il me guide jusqu'au ruisseau.

- Regarde.

Je me penche et observe la surface pure de l'onde.

- Qu'est-ce que tu y avais vu, Fallen ?
- Surement quelque chose de différent de ce que tu verras...

Mon visage se reflète. Il a changé. Il est plus dur, plus renfrogné. J'étais rieur avant. J'étais heureux. Je n'étais pas encore aussi profondément ancré sur Orion... J'avais des amis. Des Frères d'armes. J'avais Léos. J'avais l'ASA. Des valeurs, un idéal à défendre. Je n'étais pas perdu.
Je vois le reflet de Fallen. Qu'a-t-il pu y voir...?

Citation :
Le reflet de Fallen fixait à son tour le général, l'eau pure qui constituait son visage ricanait, un rire malin qui commençait à porter sur Fallen un regard inquisiteur.

Pure.....

" Ton âme est-elle pure soldat des Dev?"

Oh... Fallen...
Je pleure... Mes larmes se détachent et viennent frapper la surface de l'eau. L'image se brouille. Mon reflet réapparait.
J'ai... Pleuré ?

Sur mon épaule, je sens la main de Fallen.

- Viens avec moi, tu as besoin de te confesser...




Je me joins à Fallen pour souhaiter une sincère BR à biohazard02. Sa vraie flotte vole toujours ^^
Fallen a recycler à 50%.
Bravo à lui.

Je voudrais le remercier pour m'avoir laissé faire le RP et ainsi continuer mon histoire. C'était l'occasion ou jamais.

Bon jeu à tous et paix aux âmes tourmentées,

Elfeden

_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Mar 16 Déc - 11:46



C’était un spectacle impressionnant que de voir la flotte de Fallen se déplacer aux côtés de la mienne. Des dizaines de milliers de vaisseau, des énormes vaisseaux ruches de combat aux diviseurs robotisés et chasseurs, escortant un des plus gros convoi qu’Orion ait connu. Une centaine de cargos transportait les richesses accumulées ces derniers temps chez les Dev. Fallen m’avait expliqué avoir eu la charge de garder temporairement ce trésor. Cette attente m’avait alors parue suspecte… jusqu’à ce que je comprenne…
Pendant mon absence et mon égarement dans l’espace, le Saint Empereur Nola, Prophète des Dev et Voix de Dieu, avait acquis une immense victoire. Son adversaire de toujours, Loveress de l’eteRk Corp, s’était incliné dans une ultime bataille. Les conséquences étaient lourdes pour tout Orion et méritaient une fête à la hauteur de l’événement. On riait rarement dans le Saint Empire Dev alors lorsque la doctrine de Nola le permettait, il fallait que cela dure des jours. Cette titanesque procession filait donc vers Electra en hyperespace et à pleine vitesse.

Fallen m’avait laissé regagner mon vaisseau mais, voyant dans quel état d’épuisement me laissait le pilotage de ma flotte, avait insisté pour que des techniciens Dev montent à bord. J’acceptais. La confiance s’était installé entre nous. Ce qui s’était passé devant le ruisseau ne permettait pas la traîtrise. Pourtant, de voir des inconnus manœuvrer ma flotte me laisser perplexe. Cela me renvoyait à mon abandon de l’ASA et à la perte de Léos.

Léos…

Le voyage était prévu pour durer deux jours. Nous devions en effet traverser la Seconde et la Troisième Galaxie et les vides intergalactiques infinis qui les séparaient avant d’approcher notre destination : le centre d’Orion, la Galaxie Une. Bien des combats s’étaient déroulés ici et avaient scellé le destin de notre Univers. De plus, je ne venais pas en quelconque visite chez un de mes amis mais bien chez l’homme le plus craint et le plus puissant d’Orion. C’était donc avec un mélange d’émerveillement et d’appréhension que j’abordais ce voyage.

Les quelques discussions que j’avais eues avec Fallen ne m’avaient pas rassuré. Nola m’apparaissait comme un être illuminé et emprunt de cette folie qu’ont ceux qui vouent leur vie à un idéal, qu’il soit religieux ou non. J’avais alors gardé mes réflexions pour moi. Il aurait été stupide de critiquer le mentor de Fallen devant lui. Stupide et mortel. Les liens entre ces deux hommes dépassaient la simple foi et éradication des profanes…

- Nous arrivons en vue de la Galaxie Une, Monsieur.

Je secouais la tête et chassais de mon esprit les souvenirs des jours passés.

- Fallen vous propose de le rejoindre sur son vaisseau afin d’apprécier le spectacle.

Je hochais la tête et acceptais. Me levant, je me dirigeai vers la salle de téléportation et de la tête, fit signe au technicien. Je m’environnai alors de blanc et rouvris les yeux dans une autre salle. Face à moi, Fallen m’invita d’un geste à le suivre. Tandis que nous traversions les couloirs du vaisseau, je sentis la décélération caractéristique d’une sortie d’hyperespace. Au moment ou je me demandais si cette manœuvre était une habitude chez Fallen d’admirer une galaxie avant d’y entrer, je pénétrai dans la salle d’observation et restai bouche bée par le spectacle magnifique qui s’offrait à moi.

Voir une galaxie en entier est une chose formidable. Admirer la Galaxie Une est un spectacle inoubliable… Bien plus imposante que toutes celles que j’avais pu observer, elle était également bien plus belle. Sa forme en spirale étendait ses bras majestueusement dans l’immensité sombre, scintillante dans les ténèbres, comme parée de diamants étalés sur un lit de velours noir.

Fallen pointa son doigt.

- Ici. Electra.

Je regardai attentivement la zone qu’indiquait Fallen, comme si je m’attendais à y voir le Prophète en personne. Rien. Un scintillement faible seulement. Légèrement déçu, je me tournai vers mon compagnon. L’apparent plaisir de Fallen devant la beauté majestueuse qui s’épanouissait face à nous me confirma ce que je pensais : le Général des Dev avait prit cette habitude. Habitude magnifique, certes, mais…
…Ces pensées effleuraient à peine mon esprit qu’un mot se forma en même temps qu’une fenêtre d’hyperespace : Magnifique mais « Dangereux » !

Une flotte en jaillit et ouvrit le feu sur nous. Les rayons énergétiques filèrent tandis que, sur le vaisseau Dev, Fallen attrapait une balise à sa ceinture, me la collait dans les mains et actionnait la téléportation. Le blanc éblouissant m’entoura et je me retrouvai sur le pont de mon vaisseau.
Le temps me manque : je me lance vers le siège de pilotage en criant aux techniciens Dev :
- Contre-mesures ! Diviseurs !
Tandis que mes ordres sont exécutés, je l’installe dans le siège et plonge mes mains dans la matrice. Mon esprit se joint à l’IA de mon vaisseau en un éclair. Bouclier activé. Cibles acquises. Je ne tire pas… Quelque chose ne va pas…
Les diviseurs s’étaient dirigés vers les tirs mais, au lieu d’exploser contre eux, les rayons énergétique disparurent.
- Des hologrammes…
Sur mon écran, Fallen apparaît.
- J’ai détecté la source, je la prends en chasse !
La flotte adverse disparaît à son tour, laissant un vaisseau seul qui se détourna rapidement et tenta de s’échapper en hyperespace. Fallen et une vingtaine de ses vaisseaux s’élancèrent à sa poursuite, me laissant avec une seule directive : « Protège le convoi ! »

Le silence retomba. Un silence inquiet et perturbant. Je restai le regard dans le vide, les mains toujours plongées dans la matrice de contrôle. « Protège le convoi ! » Devais-je rester et attendre ? Ou partir pour Electra ? Un des techniciens s’avança vers moi et formula mes pensées à voix hautes :
- Monsieur ? Que faisons-nous ?
Bonne question… Ici, à l’endroit où le vaisseau adverse nous avait trouvés, nous étions facilement repérables. En danger ? Pas vraiment, ma flotte plus la moitié de celle de Fallen représentait une force difficilement attaquable.
Mes pensées furent brutalement interrompues par le « bipbipbipbip » stressant des capteurs.
- Qu’est-ce que… ?
- Missiles à naquadrïa ! Ils filent vers nous !
- Extension des capteurs à 1.7 ! Lancez la localisation de flottes occultées ! Contre-mesures !
- Flotte détectée !
- Diviseurs envoyés !
- Signature énergétique de la flotte ?
- Flotte ANAF, Monsieur !
Je replongeai aussitôt mon esprit dans mon vaisseau et l’IA me montra les diviseurs filant vers les missiles. Une gigantesque déflagration m’indiqua la destruction des missiles. J’allai souffler de soulagement quand je vis une seconde salve jaillir du nuage de débris et de gaz et foncer vers nous.
- Seconde vague !
- Plus de diviseurs !
- Ouvrez le feu sur la flotte adverse, je m’occupe des missiles !
Mon esprit se mêle à la matrice de contrôle, je ne fais qu’un avec les canons de mon vaisseau. Le temps semble se ralentir. Je cible le premier missile. Feu. Le rayon énergétique n’a pas le temps de jaillir du canon que j’acquiers une nouvelle cible. Feu. Encore. Feu. Encore. Feu. Un par un, je place ma ligne de mire sur les missiles et tire mentalement. Le temps s’accélère alors que je fais feu sur le dernier. Les tirs fusèrent en rafale de mes canons venant percuter leurs cibles dans une seconde explosion aussi impressionnante que la première.
- Mouvement adverse !
Je reportai mon esprit vers le combat. Après un premier passage, la flotte ANAF repassa en trombe au-dessus de nous en tirant. Les boucliers s’illuminèrent et les vaisseaux tremblèrent sous le coup.
- Ils visent le convoi !
- Détruisez-les ! Feu !
Nos rayons les percutèrent de plein fouet. Les boucliers tinrent bon mais le choc sembla les empêcher de frapper le convoi.
- Faites un scan !
- Boucliers adverses à 25% !
- Feu !
Les rayons fusèrent de toutes part vers la flotte qui ouvrit une fenêtre d’hyperespace et s’enfuit au moment où les tirs allaient la frapper.
- Estimation des pertes ! On passe en hyperespace et on part pour Electra !
- 12 cargos détruits lors du premier passage, flotte de Fallen intacte, flotte d’Elfeden intacte.
L’hyperespace s’enclencha et nous quittèrent l’espace conventionnel.

- Elfeden ?
L’écran s’alluma et Fallen apparut.
- Je t’ai localisé. Nous n’avons pas rattrapé le vaisseau.
- On a subit une attaque éclair, Fallen. Douze cargos ont été détruits.
- Je vois… J’arriverai en orbite longue d’Electra avant toi. Laisses mes techniciens s’occuper de la manœuvre d’atterrissage, ils ont l’habitude.
- Reçu, on se voit là-bas. Terminé.

La capitale du Saint Empire de la Dévastation était particulière. Tandis que nous la survolions, je pus l’observer à loisir. Les établissements religieux s’élançaient en grand nombre vers les cieux, rappelant la doctrine Dev et leur désir de conquêtes au nom de Dieu et de son Prophète. L’industrie était à peine présente dans la capitale même, consacrée presque uniquement à la gloire de la Religion. Nous nous dirigeâmes vers les plates-formes d’atterrissage, filant au-dessus de la ville. Vraiment grande… Et les plates-formes étaient à l’échelle de la ville. La flotte de Fallen et la mienne pouvaient se poser ensemble, sans compter la centaine de cargos. La manœuvre terminé, j’assistai à un gigantesque manège organisé. Un travail de fourmi colossal se mit en place pour décharger le naquadah et l’équipement des vaisseaux et les ressources des cargos. Une file de caisses, d’hommes et de remorqueurs se forma vers les entrepôts, les chantiers de construction ou les différents moyens de transport vers les usines et les bâtiments de production. J’avais l’impression de voir une de mes planètes fonctionnait mais en trois plus grand, plus complexe.
- Bouge de là ! Espèce de…
Je me retournai vers l’homme qui portait une caisse.
- … crétin ! Tu peux pas te foutre ailleurs ? Tu crois pas que…
Il s’arrêta, coupé dans son élan, fixant un point au-dessus de mon épaule. Puis il détourna les yeux et passa à côté de moi sans un mot. Je me retournai et me trouvai face à face avec un homme entouré d’une dizaine d’assurans. La mine sombre de ce dernier et la description vague que m’avait tracé Fallen m’indiqua que je me trouvai face à Pidzo. Pidzo le fou comme on l’appelait parfois… Celui qui rasait les défenses et n’avait aucun répit pour trouver ceux qui l’avait offensé.
- C’est toi l’Astrien ?
Le souvenir d’une histoire racontée par Fallen me revint brusquement en mémoire : [color:fd78="#0000FF"][url="http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=157559"]Pidzo interrogeant vigoureusement un homme[/url]. Mieux vaudrait éviter d’en arriver là. Je hochai la tête et me présentai :
- Je suis Elfeden. Tu dois être Pidzo ?
Une vague affirmation et un signe sec de la tête m’invita – ou m’ordonna – à le suivre. Tandis que nous marchions le long de la plate-forme vers un train en direction du centre de la capitale, je montai au niveau de Pidzo, espérant commencer une discussion. Etre Astrien au cœur du territoire Dev était relativement angoissant, si on tenait compte de la guerre qui faisait autrefois rage entre nos deux Alliances. Heureusement, je semblai bénéficier du respect mutuel qui nous avait rapproché ces derniers temps. La eteRk Corp n’y était pas étranger…

…et voilà que je débarquais en plein préparatifs pour fêter la victoire contre le leader des eteRk. Je n’étais pas le premier ASA à venir ici – en étais-je encore un, ici, loin d’Astria ? – mais cela ne me rassurait guère. Pidzo monta dans le train, suivit de ses assurans qui ne le quittaient pas, et j’y grimpa derrière. Nous n’échangeâmes pas un mot pendant le voyage qui nous mena au cœur de la citadelle de Nola.
Ici, les immeubles et les cathédrales s’élançaient encore plus haut, représentatifs de la démesure des Devs et de leur Foi en Dieu et en leur Prophète. Le train s’arrêta et nous en descendîmes, nous retrouvant quasiment face au palais, sur la grande place où la foule commençait à se rassembler autour des grandes animations prévues pour fêter la victoire : hologrammes, marionnettes géantes, jongleurs, feux d’artifices… Si la majorité attendaient le signal du départ de la liesse, certaines commençaient à distraire les gens.

Les assurans de Pidzo nous dégagèrent aisément un passage au travers de la foule. Le respect et la crainte se lisaient sur les visages lorsque nous passions, même en ce jour de fête. La réputation d’un Dev le précède. Et voilà que je m’apprêtais à rencontrer leur chef.
Pourquoi le rencontrais-je ? Que pouvais-je lui demander ? Je me voyais déjà devant Nola, lui riant, moi mis en joue par Pidzo et exécuté pour avoir déranger le Saint Empereur. Je me surpris à espérer que Fallen soit présent. Peut-être pourrait-il m’aider ? Je secouai la tête, c’était un Dev lui aussi. J’étais seul et bien seul.

_________________
Au-delà des Destinés...


Dernière édition par Elfeden le Mar 16 Déc - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elfeden
Ange du Destin
avatar

Nombre de messages : 251
Race : Demi-elfe
Monde : Otiwen
Travail : Capitaine des Gardes Célestes
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   Mar 16 Déc - 11:47

Nous gravîmes les marches du palais et y entrâmes, les gardes s’écartant sur notre passage. De grands étendards frappés du symbole des Devs étaient suspendus aux plafonds au-dessus des deux grands escaliers qui menaient aux étages. Le hall était empli d’hommes et de femmes chargés de décoration et de nourriture. Pidzo s’arrêta et se tourna vers moi.
- Une chambre t’est réservée. Second étage. Cet homme t’y mènera.
Un serviteur s’approcha de moi et s’inclina respectueusement. Pidzo se détourna sans un au revoir et se hâta vers l’escalier. Je le suivis des yeux jusqu’à ce qu’il en soit hors de portée. Un homme bien étrange.
- Monsieur ?
- Je vous suis.
Je le suivis en prenant le second escalier jusqu’au deuxième étage, puis sur le palier, nous enfonçant ensuite dans une multitude de couloir avant de nous arrêter devant une porte.
- Voilà. Je viendrai vous chercher d’ici une heure pour le discours de notre Saint Prophète. Vous le verrez après les réjouissances.
Je le remerciai et entrai dans la chambre. Agréable surprise : elle était grande, dotée d’un lit baldaquin au-dessus duquel une croix était accrochée. Le mobilier était de bonne qualité. Une bonne chambre. Même si son emplacement à l’écart l’indiquait clairement que je n’étais pas considéré comme un hôte de marque, l’état de la chambre me rassurer quelque peu. Je m’avancai vers les fenêtres et les ouvris. La vue donnait sur la grande place et je m’accordai quelques minutes pour observer la foule et les attractions qui étaient déjà en cours. Cela s’annonçait grandiose.

Je soupirai et refermai la fenêtre. Mes habits se devaient d’être à la hauteur de l’événement. Mes affaires se trouvaient déjà là, sûrement apportées par un des nombreux serviteurs. Un tour dans la douche et la salle de bain à ma disposition et je revins dans la chambre, sortis des vêtements et les enfilai. Je regardai le résultat dans le miroir et souris. L’uniforme honorifique de l’ASA m’allait comme un gant. La rose des vents à huit branches, mon symbole, cousue sur le cœur indiquait qui j’étais et le symbole de l’ASA entouré de laurier au col signalait mon rang haut gradé. Une vague de nostalgie m’envahit. Mes compagnons me manquaient… Sans eux, cet uniforme, ces honneurs, tout ça ne valait rien… Seuls comptaient nos valeurs et notre amitié. Voilà ce qui m’avait été rappelé en regardant dans [color:e937="#0000FF"][url="http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=167100"]le miroir d'eau de Fallen[/url]. Mais si je me trouvais ici, c’était pour une bonne raison…

Allongé sur le lit, j’attendis patiemment que le serviteur vienne me chercher. Il ne tarda guère et m’entraîna à sa suite dans les couloirs jusqu’à un grand balcon surplombant la place, où il me laissa et disparut sans que je puisse lui poser une seule question. A en juger par sa taille et son positionnement, c’était le balcon principal. Une vingtaine de personne se trouvait déjà là et certains regardèrent étrangement mon uniforme. D’autres, au contraire, vinrent me saluer et commencèrent à échanger des banalités avec moi.
- Vous aussi avez été convié à cette magnifique fête ?
- Et bien…
Je ne pouvais logiquement pas dire que je m’étais plus ou moins invité. L’homme semblait croire que je me trouvais là en tant que représentant officiel de l’Alliance Stellaire Astrienne.
- … oui. C’était une occasion à ne pas manquer.
Cela sembla contenter l’homme qui orienta la discussion sur le prix et la rareté des bons techniciens, de la difficulté à en trouver, du cristal qui prenait trop de place et autres sujets auxquels je fis semblant de l’intéresser. Pendant qu’il parlait – et il y prenait visiblement beaucoup de plaisir – je tachai de faire le tour des personnes présentes. Je remarquai en premier Pidzo, deux assurans en retrait qui ne le lâchaient pas du regard, discutant avec un jeune homme que j’identifiai comme Lord. Le frère de ce dernier, Shiva, se trouvait dans la même situation que moi : un homme à la langue bien pendue lui tenait la jambe. A ceci près que lorsque Shiva, perdant patience, en eut marre, il lui dit tout bas quelque chose. L’homme devint blanc comme un ange et bredouilla un vague mot d’excuse avant de partir sans demander son reste. Shiva rejoint Lord et Pidzo et, sembla-il, leur raconta ce qu’il venait de se passer. Les trois Devs rirent aux éclats ce qui leur attira des regards surpris. Mon interlocuteur se retourna et j’en profitai pour m’esquiver poliment en prétextant une excuse bredouillée qui ne voulait rien dire. A l’écart, je pus continuer mes observations tranquillement. La majorité de ceux qui étaient présent étaient visiblement des dignitaires des empires Devs, et tous se tenaient à l’écart du groupe de Pidzo, Lord et Shiva. Je souris, amusé par la crainte que ces hommes inspirer même aux leurs. Mon sourire s’estompa quand je m’aperçus que ces trois cavaliers de la Dévastation me regardaient. Je répondis par un signe poli de la tête. Ils semblèrent vouloir y réagir lorsque Fallen pénétra sur le balcon et les rejoint. Les quatre hommes discutèrent et je m’esquivai une nouvelle fois, mal à l’aise.

En bas, la foule commençait à s’agitait. D’après ce que j’avais pu comprendre, le discours de Nola approchait. Mon anxiété monta encore d’un cran lorsque je me rappelai ce qui m’attendait. Vu la tête et les regards que certains jetaient vers l’entrée du balcon, les dignitaires étaient dans le même état que moi. Le Saint Empereur Nola jetait son ombre et sa présence sur tout le monde alors même qu’il était seulement attendu. Seuls ses compagnons riaient et discutaient entre eux, détendus.

Soudain, des cors résonnèrent dans toute la place et dans le palais. Des trompettes reprirent la note et les cors les rejoignirent dans un tumulte impressionnant. Des cris de joie emplirent la foule alors que sur le balcon, un passage s’ouvrit entre l’entrée et la balustrade. Des prêtres entrèrent, livres en main et cantique en bouche, leurs voix portant étrangement loin. Le chant envahit toute la place, bientôt reprit par la foule qui s’agenouilla respectueusement. Sur le balcon, les dignitaires en firent de même et je me retrouvais seul avec les quatre Devs à être encore debout. Je n’eus pas le temps de réfléchir à ce qu’il convenait de faire car le chant s’interrompit.

Le Saint Empereur Nola, Prophète de la Dévastation et Voix de Dieu entra sur le balcon dans un silence absolu. Il n’eut aucun regard pour ceux qui se trouvaient là, excepté pour ses compagnons, et avança jusqu’au balcon. Il écarta alors les bras et commença à parler. Etrangement, ce discours n’était pas nouveau. Il datait de quelques jours. Il était magnifique et faisait vibrer le peuple de Nola. Quoi de plus approprié pour fêter la victoire que le [color:e937="#0000FF"][url="http://forum.sg-univers.com/index.php?showtopic=166144"]discours[/url] qui l’avait annoncé ?

- Que les festivités commencent !
Les dignitaires se relevèrent et se précipitèrent pour le féliciter sur son discours, sa victoire et… Ils furent interrompus par Nola qui balaya leurs propos d’un geste de la main.
- Prenez part à la fête pour célébrer cette immense victoire, cela suffira.
L’Empereur des Devs quitta lentement le balcon, laissant les dignitaires dans l’embarras. Pidzo, Lord et Shiva le suivirent, Fallen fermant la marche. Ce dernier m’indiqua d’un signe de la tête que je devais les suivre. Je me frayai un chemin jusqu’à eux et talonnai en silence le général Dev. Notre procession emprunta un large couloir richement décoré avant de gravir un escalier de marbre qui nous mena à ce qui semblait être le centre du palais. Une grande porte entourée de deux grandes colonnes fut ouverte pour laisser le passage à Nola et nous la traversâmes. Sous un grand dôme décoré de peinture d’anges et de démons se tenait un autel et derrière lui, le grand étendard des Devs s’étalait sur tout le mur. La pièce était immense. Dans un coin, il y avait une petite chapelle. Dans un autre, une bibliothèque détenait en son sein la plus grande collection de livre saint de l’Univers. Le reste de la pièce était vide. Les dalles du sol étaient gravées. Du latin ? Le sol était un véritable livre.

Nola s’arrêta devant l’autel et tous s’agenouillèrent. Cette fois, je ne me laissai pas surprendre et les imitai.
- Seigneur, commença Nola, accorde à tes bras vengeurs la puissance de chasser les profanes de cet Univers. Accorde à tes cavaliers de la Dévastation la force d’évangéliser Orion, de le purger du mal et de l’hérésie qui le pourrissent. In nomine patri, et fili, et spiritus sanctus. Amen.
- Amen, répondirent les autres.
- Amen, murmurai-je.
Nola et les autres se relevèrent et franchirent la salle, avant de repousser l’étendard, révélant une porte derrière. Ils y entrèrent sans un mot. Je me dépêchai de les suivre et refermai la porte derrière moi. Je me trouvai alors dans un salon, meublé de tables basses et de fauteuils confortables. Une cheminée répandait une chaleur agréable dans la pièce et devant elle, un énorme chien somnolait. Dans le coin, un écran tactile affichait une myriade d’informations qui défilaient en continue.
Chacun avait déjà prit place dans un fauteuil et une discussion était déjà entamée. Le chien se leva et vint lécher la main de Nola.
- La fête se passera sans incident, avança Pidzo. Comme d’habitude. Une messe est organisée pour demain.
- On est obligé d’y assister ? demanda Lord qui s’attira un regard noir de la part de Fallen. Quoi ?
Shiva et Pidzo rirent tandis que Fallen soupirait.
- Je demande simplement, expliqua Lord. J’ai un empire à reprendre en main.
- Viens à la messe de demain et Dieu t’apportera ce dont tu as besoin…
Fallen allait continuer mais Nola lui coupa la parole.
- Dieu ne t’a pas apporter la victoire lorsque mes douze cargos ont été détruits.
Un silence gênant s’installa un court moment avec que Fallen ne réplique :
- Je devais suivre cet…
- S’il y a un fautif, c’est moi, le coupai-je.
Tous les Devs se tournèrent vers moi, une expression différente pour chacun. Shiva semblait surpris de mon intervention, Pidzo agacé, Lord me regarda comme s’il avait pitié de moi, Fallen semblait me faire signe d’être prudent. Quant à Nola, son expression restait indéchiffrable.
- Fallen m’a demandé de protéger le convoi et j’ai mi trop de temps à partir vers Electra. La diversion, personne ne pouvait la prévoir, mais l’attaque semblait logique et je disposai d’assez de vaisseaux pour éradiquer toute menace. J’ai fait ce que j’ai pu, mais certains cargos ont été détruits. Ils étaient rapides…
- Je vois, fit simplement Nola. Assis-toi.
Je soufflai en silence et m’exécutai. J’étais en sueur.
- Je suppose que tu as attrapé le fuyard, Fallen ?
Merde… Cela me rendait vraiment mal que Fallen soit tenu pour responsable de la perte des cargos. J’allai intervenir lorsqu’un geste autoritaire de Nola me fit taire. Il souriait. Fallen aussi. Quoi ? Je ne comprenais rien à ce qu’il se passait.
- Non, il a fuit.
Nouveau sourire de Nola et Fallen.
- Tu l’as laissé fuir, plutôt.
- Je me suis dit que tu aimerais savoir où la flotte ANAF serait à quai, répondit Fallen. Prends cela comme un cadeau pour ta victoire sur Loveress. Une offrande de profanes à excommunier et à faire se repentir définitivement.
Je haussai les sourcils et demandai :
- Tu savais qu’une flotte attaquerait, n’est-ce pas ?
- Cela paraissait logique, tu l’as dit toi-même. En emmenant la moitié de ma flotte avec moi à la poursuite du vaisseau, je laissais une ouverture, permettais à la flotte d’attaquer et pouvais ensuite la suivre.
- Mais… et s’ils avaient détruit le convoi ? demandai-je.
- Impossible, tu avais suffisamment de vaisseaux pour le défendre.
- Et les cargos détruits ?
- Des leurres, des transports vide avec pour mission de protéger les cargos pleins. Les téléporteurs ont fonctionné, et les débris ont été recyclés. Aucune perte. Tu as été parfait.
Je restai silencieux, abasourdi, ce qui fit rire Lord et Shiva. Pidzo me regardait, sans rien dire, et Nola, lui, paraissait amusé. Je compris. Voilà pourquoi Fallen s’était arrêté pour contempler cette galaxie.
- Un piège…
Cette fois, même Pidzo rit. Fallen reprit :
- Oui. Le prédateur doit parfois faire semblant d’être une proie. La flotte ANAF est désormais surveillée et en attente – même si elle l’ignore – de se faire recycler par Nola.
L’Empereur des Devs se frotta les mains.
- Une excellente idée, j’en suis très fier ! Une intuition divine, assurément ! fit-il avant de se tourner vers Lord pour parler d’autre chose.

Je restai silencieux, écoutant leur discussion. Non seulement j’avais été totalement possédé par le piège sur le moment, mais même en y ayant repensé, je ne l’avais pas vu venir. Une autre chose me troublait. Je m’étais attendu à être littéralement broyé au milieu des Devs et je les observais en train de rire et de parler. Quel contraste avec le discours de tout à l’heure ! Toute cette religion, ces louanges de Dieu, était-ce une façade ? Ou bien seulement le côté apparent, comme ce piège ? Les discussions que j’avais eues avec Fallen ne laissaient aucun doute. Ce n’était pas une apparence. La Foi, fanatique, était bien leur leitmotiv. La discussion qu’ils avaient en ce moment même me le confirmait.

Je n’ouvris plus la bouche de la soirée, perdu dans mes pensées. Ce n’est que quand Lord, Pidzo et Shiva se levèrent que j’en sortis. Ils souhaitèrent une bonne soirée et quittèrent la pièce. Fallen se tourna discrètement vers moi et, sans un mot, se leva et, prétextant une fatigue insoutenable, quitta le salon à son tour. Le silence s’installa, uniquement rompu par le crépitement du feu dans la cheminée.
- Les Devs sont-ils les gardiens du Royaume de Dieu ?
Nola me regardait déjà lorsque je posai ma question. Il ne répondit pas mais continua à m’observer.
- J’ai perdu un ami… S’il y a bien quelqu’un qui peut m’aider à le retrouver…
- Seul Dieu a le pouvoir de ramener les morts à la vie.
- Mais les Devs…
- Les Devs sont les gardiens du Royaume de Dieu, oui. Mais les portes du paradis restent closes. Il n’est pas accessible. Le Royaume de Dieu est autre chose. Il se trouve en chacun de nous, pour peu qu’on le reconnaisse comme tel. La Foi en est la clef. Accepte Dieu et tu pénétreras en son Royaume.
- Tu es le Prophète des Devs, tu dois bien…
- Je suis la Voix, nous sommes le bras qui châtie les impies, nous sommes la Dévastation qui apporte la mort aux adversaires de Dieu. Nous ne sommes pas Lui. Je ne suis que son Prophète. Tu as perdu un ami. Il est au paradis. Mais si tu accueilles Dieu en ton cœur, c’est comme si tu accueillais ton ami. Dieu est l’alpha et l’oméga. Il englobe l’univers et est toutes choses. Comprends-tu ?
Je hochai la tête et répétai :
- Dieu est l’alpha et l’oméga… Comment le trouver ? Comment l’accepter ? Comment entrer dans ce royaume de Dieu ? Qu’est Dieu ? Dieu est…
Nola me coupa d’un geste et dit :
- Dieu est Dévastation.



_________________
Au-delà des Destinés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)   

Revenir en haut Aller en bas
 
RP made in Stargate Univers (MMORPG gratuit sous Java)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MMORPG gratuit
» Stargate Network
» Dragonica (MMORPG Peinard)
» A quels autres jeux sympa jouez-vous sous Android ?
» Smileys Stargate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ennéagone :: Communauté :: Page Libre-
Sauter vers: